Le rapide développement dans le nord détourne des cours d’eau et endommage les récifs coralliens

Actualités Phuket Thaïlande

Le rapide développement dans le nord détourne des cours d’eau et endommage les récifs corallien Le rapide développement dans le nord détourne des cours d’eau et endommage les récifs corallienLe rapide développement dans le nord détourne des cours d’eau et endommage les récifs corallienLe rapide développement dans le nord détourne des cours d’eau et endommage les récifs corallienLe rapide développement dans le nord détourne des cours d’eau et endommage les récifs corallien
27 Janvier
11:07 2017

PHUKET : Une équipe d’officiels a mené une inspection sur toute une série de sites le long de Mai Khao Beach cette semaine afin d’estimer les dégâts infligés aux récifs de coraux par des écoulements d’eau douce dont les cours ont été modifiés par le rapide développement dans le nord de l’ile.

Tourisme, Environnement, Météo,

Le secteur touché s’étend de Nai Yang au sud de Mai Khao, la plus longue plage de Phuket, jusqu’à Sai Kaew a l’extrémité nord de l’ile, signale Sakanan Plathong, de la faculté des sciences de l’université Prince de Songkla.

“Le problème est que ces cours d’eau se déversaient dans l’océan a des endroits où il n’y avait pas de récifs, mais l’endroit où ils rejoignent la mer maintenant a changé à cause des constructions dans le secteur” évoquait M. Sakanan lors de ses inspections.

“Maintenant, à l’endroit où ces cours d’eau se jettent à la mer, les coraux sont morts” ajoute-t-il.

M. Sakanan à proposer deux suggestions pour éviter que plus de dégâts ne soient provoqués.

“Nous pouvons soit rediriger ces cours d’eau pour qu’ils rejoignent la mer là où il n’y a pas de récif, soit installer des canalisations pour nous assurer que l’eau douce se déversera en mer derrière les récifs pour ne pas affecter le corail” dit-il.

L’érosion des cotes est un autre problème, indiquait M. Sakanan en constatant la puissance des vagues s’échouant sur Mai Khao Beach.

“Un autre endroit qui souffre beaucoup de l’érosion est Rawai Beach” dit-il, tout en avertissant que construire des digues et brises lames n’a aucun effet sur le ressac incessant.

“Les brises lames ne sont pas une solution, ils créent plus d’érosion” dit-il.

“Tout ce qu’ils font est de forcer les vagues à déferler sur les plages à proximité, provoquant une érosion plus importante” ajoute-t-il.

Nattapon Rattanapan, directeur de la division maritime des parcs nationaux auprès du département des parcs nationaux, et de la protection de la faune et de la flore (DNP), a appelé à un développement moins important dans les secteurs ou l’érosion pose un vrai problème a la préservation des côtes.

“Le DNP ne peut pas résoudre ces problèmes seul. Nous devons compter sur la coopération des habitants, des autorités provinciales et de la nation entière – ce n’est pas qu’au problème d’érosion des cotes que nous devons faire attention, mais à celui de la préservation de toutes les ressources naturelles” dit-il.

M. Nattapon a même critiqué les projets du gouvernement qui ont un effet sur l’environnement.

Les constructions en mer font partie de ce problème, comme la proposition de construction d’un quai a Nai Yang Beach, nous sommes absolument contre” signale M. Nattapon.

La proposition de quai, vantée pendant des années par l’ancien chef de la division maritime de Phuket Phuripat Theerakulpisut comme solution destinée aux touristes arrivant depuis l’aéroport international de Phuket, avait reçu l’approbation du cabinet ministériel et un budget de 240 millions de baths en Janvier 2014, toutefois peu a été fait depuis.

Prarop Plangngarn, chef du centre opérationnel 2 de la division maritime des parcs nationaux, a signalé que l’érosion des cotes avait un effet désastreux le long de Mai Khao Beach.

“Des images satellites datant de 2013-2014 montrent que l’érosion de la plage s’aggrave au fil du temps” dit M. Prarop.

“L’érosion a déjà mangé plus de 10 mètres de plage dans certains secteurs de Mai Khao et beaucoup de grands pins sont mort

“Le cas le plus grave est à Sai Kaew Beach, ou une section de 25 mètres a été emportée par les vagues” dit-il.

M. Prarop a également demandé une approche unie pour faire face à cette érosion.

“Pour résoudre ce problème nous devons coopérer tous ensemble, principalement avec les propriétaires de terrains littoraux, qu’ils soient publics ou prives” dit-il.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos