Le premier ministre Prayut appelle l'armée a la rescousse de l’immigration

Actualités Phuket Thaïlande

Le premier ministre Prayut appelle l'armée a la rescousse de l’immigration
16 Août
00:21 2017

Le premier ministre Prayut Chan-o-cha a ordonné a l'armée de l’air thaïe (RTAF) d’aider aux contrôles des douanes et d'immigration afin de réduire le temps d’attente dans les aéroports.


Transports, Tourisme,



C’est le dernier effort en date visant a canaliser les arrivee dans le royaume et réduire les longues files d’attente de passagers a l'arrivée des vols internationaux.


Le bureau de l’immigration attend également l’amendement de la loi qui exempte les thaïs de remplir les formulaires TM.6. Mais il n’est pas encore précisé quand cela sera en vigueur.


Ces mesures sont rendues de fait ‘obligatoires’ pour faire face aux longues files d’attente constatées la semaine dernière a l'aéroport Don Mueang, ou des milliers de visiteurs ont dû attendre plusieurs heures pour passer l’immigration.


Au même moment, les arrivées internationales de l'aéroport Suvarnabhumi étaient également saturées après l’atterrissage de 20 avions entre 15h et 16h, livrant quelques 4,600 passagers.


Toutefois, la division 2 de l’immigration  indique que les officiers sont parvenus a résorber l’attente en 57 minutes.


En réponse a ces incidents, le général Prayut a demandé au bureau de l’immigration d’ouvrir tous les guichets, et en cas de manque de personnel, de faire appel a l'armée de l’air.


Le premier ministre a indiqué plusieurs facteurs contribuant a ces délais a l’immigration, notamment le nombre limité de comptoirs a l'aéroport Don Mueang.


Alors que l'aéroport peut supporter entre 1,000 et 2,800 passagers par heure, il y avait environ 4,000 passagers arrivant au même moment a cause de vols retardés, indiquait le général Prayut, ajoutant que les autorités étudieront les possibilités d’agrandissement de l'aéroport.


"Nous devons étudier quand et pourquoi ces ‘embouteillages’ se produisent. J'ai Demandé au bureau de l’immigration d’ouvrir tous les comptoirs. J’ai aussi demandé a l'armée de l'air de fournir des hommes pour aider en période de manque de personnel.


"Le ministère des transports, Aéroports de Thaïlande et le bureau de l’immigration doivent s’occuper de ce problème. Si cela ne suffit pas a résoudre le problème, nous devrons trouver une autre solution" a déclaré le général Prayut.


Le commissaire du bureau de l’immigration Nathathorn Prousoontorn a indiqué qu’une réunion serait organisée avec les autorités concernées, y compris avec Aéroports de Thaïlande, sur les ordres du premier ministre.


Cependant, il a insisté sur le fait que le personnel de la  RTAF ne serait pas autorisé a faire passer l’immigration aux passagers  car cette tâche est sous la responsabilité des services de l’immigration.


Il a ajouté que leur soutien serait utilisé dans d’autres secteurs.


Les discussions devraient être terminées d’ici une semaine, l’aide de la RTAF ne devrait pas être nécessaire si tout fonctionne.


Le lieutenant général de police Nathathorn a signalé que 200 officiers de l’immigration d’autres postes de contrôle apporteront leur aide aux aéroports – Don Mueang, Suvarnabhumi et Phuket – qui rencontrent un afflux inhabituel de passagers malgré la saison basse.


Le nombre de guichets de l’immigration de l'aéroport Don Mueang passera de 21 a 39 dans quelques semaines, dit il.


Il a admis le manque d’effectifs, en indiquant que la police royale thaïe (RTP) est responsable des affectations.


Les aéroports de Don Mueang et Suvarnabhumi connaissent depuis plusieurs années une augmentation importante de leur fréquentation.


D'après le bureau de l’immigration, en Juillet 2014, quelques mois après le coup d’etat, 526,224 passagers ont fréquenté l'aéroport Don Mueang.


En Décembre dernier, pendant la saison haute, ce nombre était de 605,435 et en Juillet cette année, le nombre de passagers qui ont fréquenté l'aéroport Don Mueang a atteint les 1.22 millions.


Le nombre de passagers de l'aéroport Suvarnabhumi, en Juillet 2014, était de 1.84 millions. Ce nombre était de 2.9 millions en Décembre dernier, 3.04 millions en Juillet cette année.


Le porte parole de la RTAF VAM Pongsak Semachai a indiqué que la RTAF étudiera la loi afin de déterminer la manière dont elle peut apporter son soutien.


Il a signalé que le commandant de l'armée de l’air Johm Rungswang avait demandé un rapport législatif a comparer avec le code de l’armée de l’air, et définir comment l'armée de l’air peut intervenir dans ce cas précis.


"Nous devons étudier s’il est possible aux officiers de l'armée de l’air de remplir des tâches de contrôle attribuées au bureau de l’immigration" dit il. .



Article original : Bangkok Post / The Phuket News

Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos