Le nouveau propriétaire du Phoenix veut restaurer l’épave et la re couler

Actualités Phuket Thaïlande

Le nouveau propriétaire du Phoenix veut restaurer l’épave et la re couler Le nouveau propriétaire du Phoenix veut restaurer l’épave et la re coulerLe nouveau propriétaire du Phoenix veut restaurer l’épave et la re coulerLe nouveau propriétaire du Phoenix veut restaurer l’épave et la re coulerLe nouveau propriétaire du Phoenix veut restaurer l’épave et la re couler
16 Août
13:04 2019

PHUKET : L’habitant de Phuket qui a racheté l’épave du du tristement célèbre bateau de tourisme de Phuket le Phoenix souhaite le restaurer et le ‘re couler’ au même endroit où il avait sombré en Juillet dernier, coûtant la vie à 47 touristes chinois, afin de rendre hommage aux victimes.

 




Preecha Jaiart, quigère le site internet Truck2hand.com qui vend des véhicules lours de seconde main, a réalisé plusieurs cérémonies en hommage aux victimes à bord du bateau depuis le chantier naval de Rattanachai.


M. Preecha a acheté l’épave du Phoenix B905,000 lors d’une vente aux enchères organisée à Phuket le 7 Août. 


Le bateau avait finalement été vendu après plusieurs tentatives du Bureau Anti Blanchiment (Amlo), en charge du bateau saisi par la police l’an dernier.


“Beaucoup de gens m’ont demandé pourquoi j’ai acheté le Phoenix” dit M. Preecha.


“Je suis un habitant de Phuket et un citoyen thaï. J’ai été profondément attristé que tant de personnes perdent la vie dans cette catastrophe” a t il ajouté.


“Ceux qui sont morts dans cette tragédie étaient des touristes qui sont venus dans mon pays et qui malheureusement y sont resté pour toujours. Je veux faire de mon mieux pour honorer leur mémoire” dit il.


“Maintenant, je veux restaurer le Phoenix dans son état d’origine, et le re couler là où il reposait au fond de la mer. Si possible, je voudrais inviter le premier ministre adjoint M. Prawit Wongsuwan à présider la cérémonie du retour du bateau à la mer” a expliqué M. Preecha.


M. Preecha doit maintenant faire face à d’énormes procédures administratives pour réaliser son souhait.


“Les démarches ne sont pas simples. Je suis en contact avec le Département des Ressources Maritimes et Côtières (DMCR), le Bureau Provincial de l’Environnement de Phuket et le Bureau Maritime de Phuket.


“C’est très compliqué et difficile, mais je vous assure que je ne démantèlerai pas le bateau pour vendre ses pièces comme d’autres le feraient. Mon objectif est que les chinois sachent que les thaïs les aiment comme des membres de leur famille.” dit il.


M. Preecha ajoute qu’il restait ouvert à d’autres idées concernant l’avenir du Phoenix.


“J’ai besoin d’avis concernant mon idée. Publiez vos commentaires pour me dire si vous pensez que c’est approprié ou non. Ou si vous avez de meilleures idées, faites les moi savoir” dit il.


M. Preecha a invité le public à publier leurs commentaires sur sa page Facebook. (ici)



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Les dernières vidéos