Le gouverneur Chokchai dévoile ses plans pour Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

Le gouverneur Chokchai dévoile ses plans pour Phuket
13 Octobre
12:04 2016

PHUKET : Lors de son premier jour en tant que gouverneur de Phuket, Dr Chockchai Dejamorthan a promis de s’occuper des mauvais conducteurs de la province et a avancé une stratégie pour faire évoluer Phuket en smart city. Originaire de Chachoengsao, il est docteur en philosophie, diplôme obtenu a l’université Chrétienne de Thaïlande, il a également un master en développement social de l’Institut National de Développement de l’Administration, et une licence de droit de l’université Thammasat. 


Ici, il nous dévoile ses plans pour la province.

J’ai toujours voulu venir à Phuket. Je pense que je suis très chanceux d’avoir l’opportunité de travailler ici. Phuket est complétement différente de Maha Sarakham. Je passe de la campagne à la ville, d’un endroit avec beaucoup moins de distractions mais aussi avec beaucoup moins de conflits. 

Dès mon premier jour ici, j’ai déjà repéré beaucoup de mauvais conducteurs. Je veux que les habitants de Phuket respectent le code de la route. Nous connaissons tous la loi, mais parfois nous l’oublions, nous la transgressons. Respecter les règles est très important et c’est quelque chose que je veux réaliser pendant mon mandat ici.

De nombreuses situations se concrétisent car quelqu’un profite de la situation. Cependant, je crois que chaque problème a une solution. Les problèmes peuvent toujours être réglés si nous employons la bonne méthode et si nous parlons aux bonnes personnes. J’ai fait face à de nombreux challenges durant ma carrière et je ne crois pas trouver à Phuket de problème trop gros qui ne puisse pas être réglé. En tant qu’adjoint au directeur du département d’administration locale, j’ai eu à traiter de difficultés à l’échelle nationale, donc je suis sûr que je suis bien placé pour remplir ce rôle ici. J’essaye d’adopter une approche pratique et de m’impliquer dans la plus d’évènements et initiatives possibles. 

Comme je l’ai dit, Phuket est très différente de Maha Sarakham. Là-bas, je devais travailler très dur pour attirer l’attention sur cette province, car gagner un salaire décent était difficile pour les habitants. Phuket est déjà très connue, mais les problèmes à Phuket sont plus complexes, d’après ce que j’en sais. Cependant, il y a aussi un potentiel immense. 

Les plus gros chantiers dans mon agenda sont améliorer les conditions de circulation, éliminer la corruption, favoriser le tourisme et avancer sur l’initiative de smart city. Tous ces points font partie d’un agenda national et ce sont mes priorités numéro un. 

J’ai déjà des idées en tête, une campagne appelée ‘Retrouver Phuket ; réconciliation, coopération et vision’. Je n’ai pas encore peaufiné tous les détails, mais je crois qu’elle bénéficiera à tout le monde. Je veux me focaliser sur des projets qui profiteront à la majorité et non pas seulement a un groupe particulier ou à quelques personnes présélectionnées. La population, le secteur privé et le secteur public doivent coopérer pour faire avancer Phuket. 

Je ne changerai aucune politique mise en place par le gouvernement précèdent, car je crois les autorités suffisamment capable et réfléchies pour avoir proposé de bonnes stratégies. Ils voulaient seulement le meilleur pour nous et pour Phuket et je respecte cela. Cependant, je travaillerai dur pour transformer cette vision en réalité concrète et pratique. Le plus dur sera de planifier chaque détail pour rendre ces stratégies réalisables. Je me pencherai là-dessus dès que possible.

Phuket dispose déjà d’une excellente réputation pour ses beaux paysages et ses produits locaux. Nous devons simplement travailler à les valoriser. Nous sommes en passe de devenir une smart city, mais je veux y ajouter quelque chose en plus – je veux une ville du bonheur. 

L’un des point critique à améliorer est la lenteur administrative. Je crois qu’il est essential pour chaque département gouvernemental de fournir des services et des solutions rapides et efficaces. Nous devons faire en sorte de trouver un moyen de rendre notre système plus rapide et plus performant. 

Etant nouveau dans la province, je dois définir des priorités. Nous devons avancer pas à pas et discuter au lieu de nous précipiter. Je suis une personne honnête et intègre – je crois que respecter les règles et faire partie du système est la bonne méthode. Si qui que ce soit rencontre un problème, nous pouvons en discuter ensemble. Nous pouvons être en désaccord sur certains aspects, mais une fois la décision prise, tous doivent l’accepter. 

Je promets de mettre mes connaissances et mon expérience pour faire ce qui sera le mieux pour Phuket. Je ne suis pas du tout inquiet puisque j’ai auparavant travaille avec des officiels de Phuket, et je sais que mon expérience sera très utile. Mes supérieurs ont décidé qu’il était bon pour moi de travailler ici, j’accepte leur décision et ferai de mon mieux. Si je ne suis pas satisfait, je réévaluerai ma stratégie. Mon objectif est toujours d’obtenir les meilleurs résultats.

Je suis venu ici très humble et n’ai rien à perdre. Lorsque je décide de faire quelque chose, je remonte mes manches et me mets au travail. Je crois en la transparence, donc quand je fais quelque chose mes supérieurs en sont toujours informés. Parfois les gens m’appellent “cool tonton Chok” et je suis d’accord avec cette formule. Je suis quelqu’un de détendu et de sympa, et c’est aussi dans ce genre d’atmosphère que j’aime travailler sans formalités ni pression extérieure. C’est pourquoi je suis heureux d’être ici sur cette ile entouré ses magnifiques paysages. 

Je ne suis pas né à Phuket, je n’y ai pas grandi non plus, et je en sais pas combien de temps je resterai ici. Mais cela ne m’émèchera pas de mettre toute mon énergie pour faire tout ce qui est possible pour le bien de Phuket et de sa population. Il n’y a aucun conflit, aucune rivalité. Travaillons tous ensemble, conservons une atmosphère productive et joyeuse et faisons ce qui est le mieux pour Phuket. 

Article original : Chutharat Plerin / Phuket Gazette

Photo from - Chutharat Plerin

Les dernières vidéos