Le gouvernement organisera un forum d’information au sujet de la centrale à charbon de Krabi

Actualités Phuket Thaïlande

Le gouvernement organisera un forum d’information au sujet de la centrale à charbon de Krabi
03 Mars
12:33 2017

KRABI : Le gouvernement avance son plan pour informer le public quant à l’impact sur la santé et sur l’environnement de la future centrale à charbon de Krabi.

Construction, Environnement, Politique, Pollution,

L’adjoint du premier ministre Prawit Wongsuwon a imposé un délai d’un mois aux parties concernées afin d’améliorer l’information au public concernant la centrale de Krabi, et pour organiser des forums d’information à ce sujet, a indiqué hier le colonel Sirichan Ngathong, porte-parole adjoint de l’armée.

Les parties concernées sont le ministère de l’énergie, le ministère des ressources naturelles et de l’environnement, le chef de l’armée Chalermchai Sittisat, en sa qualité de secrétaire général du cinquième comité de pilotage de l’administration d’état et des réformes, dit-elle.

Il s’est exprimé après une réunion de ce cinquième comité, dirigée par le général Prawit.

Après les protestations contre le projet de centrale de Krabi, le première ministre Prayut Chan-o-cha avait signalé l’importance de mener à nouveau des études d’impact sur l’environnement et la santé (EHIA et EIA) concernant le projet controversé de centrale. Le général Prawit a également voulu encourager les riverains des secteurs concernés à prendre part aux réunions d’information publiques qui seront organisées, dit-elle.

Mardi, un groupe de personne se faisant appeler le groupe de protection nationale de Khu dans le district de Chana, dans la province de Songkhla, s’est rencontré à l’école Ban Koh Thak à Nawa dans le district de Chana, ou ils pensent que le Chana Green Co et sa société consultante avaient prévu d’organiser une audience publique destinée aux officiels locaux uniquement.

L’audience, qui n’a finalement pas eu lieu, étaient sensée faire partie du plan de construction d’une centrale biomasse sur un terrain situé Moo à Khu. En Novembre, une audience similaire pour ce projet avait été annulée après qu’un groupe de riverains avait encerclé le bâtiment recevant l’audience. Personne de Chana Green Co ne s’était présenté.

Muhammad Lamo, meneur de la protestation, a indiqué que son groupe avait dû rester à l’école afin d’empêcher que l’audience ait lieu.

Il a indiqué avoir appris que l’audience était prévue pour la veille entre 9h et 11h30.

Le meneur des protestataires a insisté sur le fait que les villageois voulaient savoir ce que la compagnie avait à dire uniquement si elle s’adresse directement à eux sans passer par les officiels locaux, qui n’a fait de créer des conflits dans la communauté.

Entre temps, hier un groupe d’une trentaine de protestataires surveillaient de près le développement du projet de port en eaux profondes de Pak Bara dans la province de Satun,  et ont soumis une pétition au gouvernement provincial demandant l’annulation d’une réunion d’information publique au sujet de ce projet prévue le 16 Mars.

Le groupe a également proposé que la province discute de possible solutions envisagées au conflit entre les pros projet et leurs opposants, afin d’éviter une dégradation des oppositions qui pourraient mener à des violences. Le groupe a suggéré que l’EHIA sur ce projet soit conduit de manière extrêmement professionnelle et ne soit pas une tentative de récolter des signatures des personnes en faveur du projet.

Le gouverneur a promis qu’il informerait le département maritime concernant la demande de ce groupe d’annulation de la réunion d’information publique et a transmis à la compagnie le message concernant l’EHIA.

Lire l’article original ici.

 
Article original : Bangkok Post / The Phuket News

Photo from - Greenpeace via Bangkok Post

Les dernières vidéos