Le DMCR poursuit une compagnie de tourisme de Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

Le DMCR poursuit une compagnie de tourisme de Phuket Le DMCR poursuit une compagnie de tourisme de PhuketLe DMCR poursuit une compagnie de tourisme de PhuketLe DMCR poursuit une compagnie de tourisme de PhuketLe DMCR poursuit une compagnie de tourisme de Phuket
18 Mars
08:34 2017

PHUKET : Le département des ressources maritimes et côtières (DMCR) a déclaré hier qu’il poursuivrait une compagnie de tourisme dont l’un des guide avait été observé mercredi dernier sur des photos casser du corail et l’utiliser pour écraser un oursin lors d’une plongée avec un groupe de chinois.

Crime, Mer, Animaux, Chinois, Ressources naturelles, Environnement, Tourisme,

 Le DMCR a appris l’incident grâce à une publication sur la page Facebook de l’assistant du professeur Thon Thamrongnawasawat, un conférencier en biologie marine de l’université Kasetsart de Bangkok, et conseiller en protection marine auprès du gouvernement.

La page Facebook de l’assistant du professeur Thon est suivie par environ 81000 personnes.

Mercredi, l’assistant du professeur Thon a publié des photos montrant un guide casser des morceaux de corail d’un récif et s’en server pour écraser un oursin. Cela s’est produit lors d’une plongée avec un groupe de touristes chinois.

De plus, ces photos montrent aussi le guide autoriser les touristes à s’appuyer sur le corail et s’appuyer dessus pour remonter à la surface.

Encore pire, les BCD (Buoyancy Compensator Devices) dont sont équipés les touristes ont l’air d’être obsolètes et pourraient ne pas fonctionner correctement.

Dans un message publié sur le site du DMCR concernant cet incident, il est indiqué que le guide fait partie de la compagnie Nonthasak Marine, et que des officiels étaient sur le point de l’interroger à ce propos.

S’adressant à Thai PBS hier, la directrice générale du DMCR Mme Suthilak Rawiwan a déclaré “Nous sommes totalement informés de cet incident et pouvons confirmer qu’il y a infraction au Protected Wildlife Act. Nos officiels disposent de toutes les informations et preuves nécessaires pour poursuivre en justice les personnes impliquées.

“Le secteur où a eu lieu cet incident, Koh Hae (Coral Island), a déjà été très endommagé par le tourisme et les choses s’empirent.

“En fait, les problèmes à Koh Hae sont maintenant extrêmement grave” dit-elle.

“Le DMCR a mis en place un plan afin d’utiliser le Marine and Coastal Resources Management Promotion Act, B.E. 2558 pour réguler le tourisme et de limiter les risques de dégâts infligés à l’environnement marin” dit-elle.

Interrogée quant à cet incident par The Phuket News, le responsable de Nonthasak Marine, M. Karn Therdmaefaluang, a déclaré “j’ai été très surprise en apprenant cet incident dans les médias.

“Mais je dirais que ce plongeur est freelance et encore jeune. Il m’a dit être très inquiet à cause de cet incident” dit-il.

“La vérité est que  le guide n’a pas du tout écrasé l’oursin. Il m’a raconté qu’il avait vu l’oursin et l’avait ramassé mais il était déjà cassé. Il a dit avoir ramassé un petit morceau de corail pour vérifier et pour montrer aux touristes que les oursins sont dangereux et qu’il ne faut pas les toucher.

“En montrant cela aux touristes quelqu’un a pris des photo, une mésentente qui lui cause tant d’ennuis” ajoute-t-il.

“Nonthasak Marine organise un séminaire chaque mois afin de rappeler aux guides les règles et l’importance de la protection de l’environnement marin car c’est ce qui garantit leur emploi. Nos guides n’ont aucune raison de détruire l’environnement et les animaux marins. Hier, j’ai dit la vérité aux officiels du DMCR” conclut-il.


Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News

Photo from - Maxmillion

Les dernières vidéos