Le conducteur fait face à de nouvelles charges

Actualités Phuket Thaïlande

Le conducteur fait face à de nouvelles charges
21 Mars
09:51 2016

AYUTTHAYA: La police pressera trois autres accusations portées contre le conducteur de la Mercedes-Benz, qui a tué deux étudiants de troisième cycle, dans un accident à haute vitesse à Ayutthaya dimanche dernier (13 mars).


Outre une accusation de conduite dangereuse causant la mort et des dégâts matériels, Janepob Veeraporn, 37 ans, sera également confronté à des frais supplémentaires d'obstruction des opérations de police, d'alcool au volant causant la mort et d'incapacité de conduire, a indiqué la police.


M. Janepob a percuté l'arrière d'une Ford fiesta à grande vitesse, sur Phahon Yothin Road dans le district de Bang Pa-in.


Thanthaphat "Benz" Horsaengchai, 34ans et Kritsana Thaworn, 32 ans, qui étaient à l'intérieur de la Ford Fiesta ont été tués dans les flammes qui ont englouti leur véhicule.


Les deux poursuivaient un diplôme de maître au Bouddhisme à la Faculté de l'Université Mahachulalongkornrajavidyalaya.


Le chef adjoint de la police nationale, Pongsapat Pongcharoen, qui a été affecté par le chef de la police nationale pour suivre les progrès de l'enquête, a déclaré hier (20 mars) les enquêteurs visiteront M. Janepob à l'hôpital Samitivej Sukhumvit, où il a été admis après l'accident pour apporter les accusations portées contre lui.


M. Janepob a subi une blessure au genou lors de l'accident et a été envoyé à Bang Pa-In Hospital où il aurait refusé de donner un échantillon de sang pour des tests de drogue et d'alcool.


Il a demandé plus tard pour être transféré à l'hôpital Samitivej Sukhumvit à Bangkok.


La police vendredi (18 mars) l'a emmené à la Cour provinciale d'Ayutthaya, pour commencer 12 jours de détention.


Mais son avocat a déposé une demande de mise en liberté au motif que son client a besoin de recevoir un traitement supplémentaire à l'hôpital. Le tribunal le lui a accordé contre B200,000 de caution et a révoqué son permis de conduire.


Répondant aux critiques que la police a été lente à réagir dans les premiers stades de l'affaire, le Pol Gen Pongsapat a dit que les résultats de l'enquête devraient être libérés cette semaine après avoir donné à l'équipe d'enquête sept jours, pour envelopper leur investigation, en particulier dans les aspects relatifs aux tests de drogue et d'alcool.


Le Pol Gen Pongsapat a également dit qu'il rencontrera la famille de Kritsana à Chanthaburi pour exprimer ses condoléances, leur donner une aide financière du chef de la police nationale et les mettre à jour sur les progrès réalisés dans l'enquête, en ce qui concerne l'affaire.


Le Pol Maj Gen Sutthi Phuangpikul, chef de la police provinciale d'Ayutthaya, a déclaré que les enquêteurs ont tenu une réunion pour examiner des preuves, y compris des séquences vidéo et des déclarations du personnel de l'hôpital.


La police a convenu qu'ils chargeront M. Janepob, d'alcool au volant causant la mort et de conduite alors qu'il était inapte. Le Pol Maj Gen Sutthi a ajouté qu'une infraction de conduite «inapte» est passible d'une peine d'emprisonnement de trois mois et d'une amende de B2,000 à B10,000.


Une source policière a dit que si un conducteur refuse de passer un test pour d'alcoolémie, il est présumé avoir consommé de l'alcool.


Le Pol Col Phuwadit Chanakachathorn, chef adjoint de la police provinciale d'Ayutthaya qui a été affecté pour mener l'enquête, a posté un message sur l'application de line pour les médias, en disant que les progrès de l'enquête seront communiqués régulièrement au chef de la police provinciale, qui fournira l'information aux médias lui-même.


Le Pol Col Phuwadit a dit que les enquêteurs questionneront aujourd'hui (21 mars), des officiers du poste de Phra-in Racha Ayutthaya, après avoir été accusés de mauvaise manipulation délibérée de l'enquête.


Ils parleront également aux infirmières et au personnel hospitalier.


L'agent a également déclaré que la police a besoin de temps pour recueillir des preuves pour s'assurer que l'affaire est bien ficelée contre le suspect.


Les proches de Thanthaphat ont recueillies ses cendres hier, suite à une crémation royalement parrainée au Wat Thawee Kara Anant à Khlong Luang quartier de Pathum Thani, le samedi (19 mars).


Une partie des cendres sera jetée à la mer, à la base navale Sattahip à Chon Buri et quelques cendres seront emmenées en Inde pour être libérées dans la rivière Ganges, Pinyaphat, la sœur de la victime, a déclaré.


A Chanthaburi, district de Klung, les membres de la famille de Kritsana ont également recueilli ses cendres après une crémation royalement parrainée au Wat Yao Bon.


La famille gardera ses cendres à leur domicile et une partie sera également maintenue dans un temple bouddhiste en Inde.


Pendant ce temps, une source du bureau du procureur général a déclaré au Bangkok Post que peu de progrès ont été réalisés dans le cas de Vorayudh "Boss" Yoovidhya, le petit - fils du dernier fondateur de l'empire Red Bull, pour entendre les accusations portées contre lui dans le cas de délit de fuite, le 3 septembre 2012, qui a tué le Pol Snr Sgt Maj Wichian Klanprasert, un Thong Lor agent de la circulation.


La source a déclaré qu'une nouvelle équipe de procureurs a été formée après que le procureur qui a traité l'affaire est mort.


M. Vorayudh a été inculpé de trois chefs dans le cadre de l'incident fatal.


La charge d'excès de vitesse contre le jeune héritier a été abandonné en 2013 parce que le delai de prescription d'un an sur cela avait expiré.


Il est recherché sur deux autres accusations de conduite dangereuse causant la mort et à défaut de non assistance à personne en danger, en ne s'arrêtant pas avec sa voiture.


Article bangkokpost.com


Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos