Le chef de la police régionale de Phuket sous le coup d’une enquête de corruption pour faire payer les promotions

Actualités Phuket Thaïlande

Le chef de la police régionale de Phuket sous le coup d’une enquête de corruption pour faire pay
14 Juin
08:27 2017

PHUKET : Un chef adjoint de la police nationale prendra les fonctions de commandant de la police royale thaïe Region 8, basée à Phuket, tandis que l’ancien commandant est sous le coup d’une enquête pour corruption, il aurait fait payer ses officiers pour leurs promotions.


Police, Corruption, Crime,

 



Le commissaire général adjoint de la police royale thaïe le lieutenant général de police Thanet Pinmuangngam prendra le poste de commandant en chef de la police Region.


Cette annonce fait suite à l’ordre du chef de la police nationale le général Chakthip Chaijinda demandant que le chef de la police Region 8 le lieutenant général Tesa Siriwato soit transféré à un poste hors du service actif auprès du ‘centre des opérations de la police royale thaïe à Bangkok.


L’ordre lui-même reconnait que le général Tesa est sous le coup d’une enquête suite à des allégations de Wittaya 

Kaewparadai, ancien responsable du comité populaire démocratique de réforme (PDRC), disant que la police Region 8 se livrait à des pratiques de corruption en autorisant que des promotions soient ‘achetés et vendues’”.


M. Wittaya indiquait que les postes disponibles à ‘l’achat’ au sein de la police Region 8 allaient d’inspecteur à commandant adjoint.


Toutefois, l’ordre de transfert est donné alors que le général Tesa est en tournée d’inspection en Chine, confirme The Phuket News.


“Il se présentera auprès du bureau de l’inspecteur général à Bangkok très prochainement” a indiqué une source de la police Region 8 à The Phuket News.

 


“Tous les résultats de l’enquête seront remis au commissaire général de la police royale thaïe le général Chakthip Chaijinda sous 15 jours” confirme cette même source.


Le premier ministre adjoint le général Prawit Wongsuwon a également confirmé la nouvelle, q rapport le Bangkok Post.


Cette confirmation arrive toutefois moins de 24 heures après la déclaration du général Prawit disant que ces allégations n’étaient pas fondées.


“J’ai confiance en mes subordonnés qui confirmeront que tout est en règle” avait déclaré le général Prawit lundi. Si quelqu’un savait que de tels actes répréhensibles avaient été commis cela aurait été signalé, dit-il.


“Je n’ai aucune idée de la manière dont quelqu’un aurait pu ‘acheter’ une promotion. La procédure est de suggérer des noms au chef de la police” dit-il.


M. Witthaya a réaffirmé mardi ses précédentes déclarations au sujet de promotions ‘vendues’ au sein de la police.



Article original : The Phuket News

Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos