Le chef de la police de Patong dubitatif quant au suicide du boxeur canadien

Actualités Phuket Thaïlande

Le chef de la police de Patong dubitatif quant au suicide du boxeur canadien
27 Juillet
11:29 2017

PHUKET : Le chef de la police de Patong a demandé une enquête minutieuse sur la mort du canadien de 27 ans Matthew Richardson, boxeur connu et respecté a Phuket, dont le corps a été retrouvé dans sa maison de Patong le 24 Juillet.


Patong, Mort, Police,



M. Richardson a été retrouvé mort, s'étant apparemment pendu dans la salle de bain de la maison qu‘il louait 50 Pi Rd, la lanière d’un sac encore autour du cou.


Le chef de la police de Patong le colonel Tassanai Orarigadech a déclaré a The Phuket News “Après avoir consulté les informations dont nous disposons dans cette affaire, je ne veux pas affirmer précipitamment qu’il s’est suicidé.


“Nous allons envoyer son corps au laboratoire de l'hôpital de Surat Thani. Nous avons vraiment besoin d’un rapport médico-légal afin de connaître les causes exactes de la mort” ajoute t il.


Le colonel Tassanai a confirmé que des contusions ont été constatées sur le cou de M. Richardson, toutefois aucune autre preuve de lutte n’a été retrouvée sur son corps ni dans la maison.


Mais il ajoute “Je ne veux pas de conclusion hâtive. Nous avons informé l’ambassade canadienne que nous menons l'enquête, les officiels de l'ambassade ont informé sa famille qui m’a déjà contacté”


Le colonel Tassanai a refusé de dévoiler les mobiles possibles derrière la mort de M. Richardson, qu’il s’agisse d’un suicide ou d’un meurtre.


“A ce stade je ne peux révéler aucun détail supplémentaire concernant cette affaire” a t il conclu.


M. Richardson, originaire de Toronto, d'après les publications qu’il effectuait en ligne, était de nature positive et jouissait du soutien de nombreux fans et amis a travers le monde.


Pas plus tard que jeudi 20 Juillet, M. Richardson avait publié en ligne ses remerciements et sa gratitude – thème récurrent de ses publications – en thaï et en anglais: “Merci pour tout Ajarn Chaynoi! Bon voyage et a bientôt!”


Deux jours auparavant, il publiait “J’ai l'honneur d'être le nouveau champion international ‘DBKL Kuda Merah’! J’attends avec impatience de défendre mon titre a Kuala Lumpur plus tard cette année.


Merci aux fans de Malaisie, et a tous pour votre soutien!


“Félicitations a mon club Ruthless Fight Center [a Patong] et au sponsor Reflex Nutrition Thailand”


M. Richardson profitait d’une carrière a succès en tant que boxeur de Muay Thai. Sur son profil Facebook personnel, il faisait la liste de ses combats, 33 combats pro pour 22 victoires – 16 KO, 10 défaites, 1 forfait.


Localement, il a remporté deux titres de champion EFL (75 kg) et les titres de champion du Bangla Stadium dans les catégories 70kg et 75kg a deux reprise chacune, et régnait en tant que champion du Patong Stadium (72kg).


Les hommages au combattant disparu ont afflué sur le net.


“Matthew Richardson était un gentleman canadien qui vivait et respirait pour le Muay Thai, qui avait choisi de vivre et de s'entraîner a l'étranger dans un pays dont il aimait et respectait profondément la culture et la population. Il a gagné le respect de tonnes de fans a travers le monde grâce a ses techniques de combat, et grâce a son attitude toujours très amicale, sur et en dehors du ring. Il a combattu lors du Resorts World Manila en 2013 et depuis, nous sommes devenus bons amis” écrit l’un de ses amis, sous le nom de “muayfanaticxxx”.


“Le gouvernement thaï doit a sa famille de mener une enquête minutieuse afin de découvrir les vraies raisons de sa mort. Il venait de remporter un titre international en Malaisie et avait publié sur Facebook qu’il avait hâte de défendre son titre. A 27 ans, il avait tout pour réussir”



Article original : The Phuket News


Photo from - The Phuket News / file

Les dernières vidéos