Le Bureau de la Santé de Phuket lance un projet de gratuité des médicaments dans les pharmacies locales

Actualités Phuket Thaïlande

Le Bureau de la Santé de Phuket lance un projet de gratuité des médicaments dans les pharmacies l
08 Novembre
15:29 2019

PHUKET : Le Bureau provincial de la Santé de Phuket (PPHO) a annoncé que les patients souffrant de certaines maladies peuvent maintenant récupérer des médicaments ‘payé par l’état’ dans des pharmacies agréées de l'île sans avoir à attendre à l’hôpital.





Cette initiative s’inscrit dans un projet national lancé le 1er Octobre, qui aide à réduire les temps d’attente et la congestion dans les trois principaux hôpitaux publics de l'île, a annoncé le chef du PPHO le Dr Thanit Sermkaew lors d’une conférence de presse organisée à l’Hôpital Vachira en début de semaine.


Etaient présents le directeur de l’Hôpital Vachira le Dr Chalermpong Sukontapol et le président du Club de la COmmunauté des Pharmaciens de Phuket Kiatisak Panrangsri.


“Les patients pourront recevoir leurs traitements que leur donnait gratuitement l’hôpital public, et ils pourront demander conseil aux pharmaciens sur la posologie et les éventuels effets secondaires” a expliqué le Dr Thanit.


Au total 31 pharmacies de l'île ont été agréées pour distribuer ces médicaments gratuits : 16 dans le district de Muang District, sept dans celui de Thalang et huit dans celui de Kathu.


Ces médicaments se limitent pour l’instant à ceux soignant 15 maladies : le diabète, la pression artérielle, l'hyperlipidémie, l’asthme, les maux de tête chroniques, les maladies thyroïdiennes, les maladies articulaires chroniques, les maladies de la prostate (hyperplasie prostatique bénigne), les calculs rénaux, l’épilepsie, les maladies oculaires, la maladie de Parkinson, les glaucomes, les SLE (lupus érythémateux aigu disséminé) et les maladies vasculaires cérébrales.


Pour récupérer ces médicaments gratuits auprès des pharmacies agréées, les patients doivent s’inscrire au projet. Leur hôpital local doit approuver leur participation au projet et les patients doivent avoir une ‘carte or’ d’assurance maladie du Service National de la Santé.


Les patients qui souhaitent participer au projet peuvent se renseigner auprès de leur hôpital ou de leur médecin.



Article original : The Phuket News


Photo from - Tanyaluk Sakoot

Les dernières vidéos