Le bilan des morts sur les routes pendant les vacances de fin d'année a augmenté

Actualités Phuket Thaïlande

Le bilan des morts sur les routes pendant les vacances de fin d'année a augmenté
05 Janvier
11:16 2016

La Thaïlande a échoué à endiguer les accidents mortels élevés, que les autorités ont admis,  que le nombre de morts pour les vacances de fin d'année a surpassé le total de l'année dernière malgré une nouvelle mesure pour aborder la conduite en état d'ivresse en saisissant temporairement des véhicules.


En date du 3 janv, 340 décès ont été signalés au cours des six, des sept jours désignés, comme une période pour faire campagne pour réduire les accidents de la route pendant les vacances du Nouvel An de cette année, comparativement à 301 décès signalés au cours de la même période de l'année dernière, selon le Centre de la sécurité routière.


Au total, par rapport au total dit des sept jours dangereux en 2015, il y a eu 341 décès enregistrés.


Le porte-parole de la police nationale Detnarong Sutthichanbancha a déclaré que les leçons tirées de la mise en œuvre initiale de l'armée de la mesure de saisie du véhicule serait examinée avant d'être éventuellement adopter pendant les vacances de Songkran en Avril.


Du 25 diminution jusqu'à 3 janv 4,052 véhicules, y compris 3,032 motos ont été saisis aux conducteurs Ivres. Et le dimanche 3 janvier à lui seul, 555 motos ont été saisis, selon le Conseil national pour la paix et l'ordre.


Le nombre est élevé de décès dans des accidents de la route au cours des fête du Nouvel An de cette année, malgré les mesures préventives plus sévères, en particulier des saisies de véhicules, principalement, en raison du nombre plus élevé de voyageurs cette année, a déclaré Pol Lt Gen Detnarong.


On estime que le nombre de personnes voyageant par la route au cours de cette période du Nouvel An a bondi à 3 millions pour seulement environ 1 million en 2015, a-t-il dit.


Selon l'organisaton mondiale de la Santé (OMS), la Thaïlande a le deuxième plus grand nombre au monde de décès par accidents de la route après la Libye, avec un taux de mortalité de 36,2 pour 100.000 habitants. La moyenne mondiale est de 17,5. 


Le Premier ministre Prayuth Chan-ocha, quant à lui, hier (4 Jan) a admis que même les mesures sévères avaient échoué à faire baisser le nombre d'accidents de la route. 


Il suppose que la cause première du problème était dû aux habitudes des conducteurs et a souligné la nécessité de trouver de meilleures façons de sensibiliser le public sur l'importance de la conduite sécuritaire. 


Le Chef de la police nationale Chakthip Chaijinda, cependant, est optimiste que la mesure « véhicule-saisi » serait profitable à long terme.


Il a insisté pour que la mesure aurait jamais dû être considéré comme un acte qui viole les droits des conducteurs parce que la police a pris soin des véhicules saisis temporairement aux conducteurs ayant bu avant de les rendre à leurs propriétaires.


Thaejing Siripanich, secrétaire général de la Fondation « Ne conduisez pas ivre », était également optimiste, disant que l'introduction de cette mesure a été un succès en termes de sensibilisation du public pour plus de 70 pour cent sur les dangers de l'alcool au volant. 


Le gouvernement ne devrait pas l'abandonner et devrait plutôt continuer à appliquer la mesure tout au long de l'année pour un meilleur résultat, a-t-il dit.


Il a ajouté que les accidents de la route liés à l'alcool au volant se produisent tout le temps, non pas seulement pendant les vacances.


Chaque année, plus de 24.000 accidents de la route sont associés à l'alcool au volant, a-t-il dit.


"Aucun gouvernement n'a encore mis en œuvre de manière rigoureuse une mesure pour lutter contre les accidents de la route. Donc, je pense que cela est vraiment un bon début ", a déclaré l'avocat anti-alcool au volant. 


Certains experts ont blâmé trois facteurs clés pour expliquer pourquoi le nombre d'accidents mortels de la route planent toujours autour de 350 durant les longs congés, en particulier au cours de la période du Nouvel An, a-t-il dit.


Ce sont les conditions insalubres de la route et les panneaux de signalisation peu voyant, les violations des règles de la circulation, et la mauvaise application de la loi, a-t-il dit.


Une analyse par le Département de la prévention et d'atténuation des catastrophes a montré les trois facteurs les plus courants attribués au taux élevé d'accidents de la route au cours de la période du Nouvel An des sept jours étaient l'alcool au volant, la vitesse, et l'endormissement au volant durant les longs trajets, a déclaré Chatchai Phromlert, directeur général du département.


Chanchao Chaiyanukij, secrétaire permanent de la justice, a déclaré que son ministère envisage de proposer des mesures supplémentaires pour punir les conducteurs irresponsables.


Quant à la proposition d'étendre la mise en œuvre des saisies de véhicules, une nouvelle ligne directrice pour la mise en œuvre de cette mesure juridique spécifique sera nécessaire, a-t-il dit.


Au cours de la mise en œuvre de la récente mesure du Nouvel An, les responsables de l'application de la loi ont été autorisés à déterminer le moment pour saisir et quand ne pas saisir un véhicule à partir à un conducteur ivre, dit-il.


Cela pourrait conduire à un abus de pouvoir si la mesure est mise en œuvre toute l'année, a-t-il dit.


Une réunion a eu lieu à Nakhon Ratchasima, hier, où le plus grand nombre d'accidents de la route pendant les vacances du Nouvel An ont été signalés.


Suthep Ruenthawil, chef du bureau provincial de prévention des catastrophes et d'atténuation, a déclaré après la réunion que l'alcool au volant, la vitesse et les violations de la circulation sont les trois principales causes de 82 accidents de la route qui ont fait 15 tués et 76 personnes blessées.


article Bangkokpost.com

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos