La vieille femme qui avait voulu se jeter du pont n’avait pas été attaquée par son fils

Actualités Phuket Thaïlande

La vieille femme qui avait voulu se jeter du pont n’avait pas été attaquée par son fils
02 Décembre
16:51 2016

PHUKET : La vieille femme qui avait voulu se jeter d’un pont à Phuket Town le 24 Novembre n’avait pas été attaquée par son fils. Un membre du personnel de centre de protection des personnes démunies a confirmé qu’elle souffre d’un début de maladie d’Alzheimer.

Accidents, Sante, Violence, Police,

La police et des étudiants d’un collège technique avaient convaincu la vieille femme de ne pas sauter d’un pont de Phuket Town, geste qu’elle avait décidé après que son fils l’ait soi-disant insultée et battue.

S’adressant à The Phuket News, Mme Tanyaporn Aoonsian, directrice du centre de protection des personnes démunies de Phuket, a indiqué “les médecins nous ont confirmé que cette femme (Mme Lai) était très confuse au moment des faits car son cerveau montre les premiers signes de la maladie d’Alzheimer.

“Au moment de l’incident, il avait été rapporté que le fils de Mme Lai l’avait frappé plusieurs fois au visage, mais je peux vous confirmer que ce n’est pas vrai” nous dit Mme Tanyaporn.

Après avoir été auscultée à l’hôpital Vachira, les médecins ont confirmé que Mme Lai avait glissé et était tombée. En plus des contusions sur son visage, elle présentait de nombreuses égratignures sur tout le corps” ajoute-t-elle.

De plus, le lieutenant-colonel Chalaew Taihu de la police de Phuket Town a indiqué “suite à notre enquête nous pouvons confirmer qu’aucune charge ne sera retenue contre le fils de Mme Lai puisqu’il ne l’avait pas agressé. Les blessures de Mme Lai sont dues à une chute.

“Le fils de Mme Lai a raconté à Mme Tanyaporn que depuis cinq ans il avait accompagné sa mère dans de nombreux hôpitaux pour la faire soigner car les docteurs n’étaient pas capables de diagnostiquer ce qui provoquait son comportement.

“Elle a souffert de divers problèmes, dépression, agressivité, pertes de mémoire” dit-il.

“Ce n’est qu’après des examens minutieux pratiques à l’hôpital Vachira que les médecins ont découvert qu’elle commençait à présenter les premiers signes de la maladie d’Alzheimer” ajoute-t-il.

Mme Lai est maintenant dans un centre social pour personnes âgées à Phuket, et sera autorisée à rentrer chez elle fois sa condition sous contrôle.


Article original : Yutthawat Lekmak / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos