La touriste américaine négligente lors de son escalade a Krabi

Actualités Phuket Thaïlande

La touriste américaine négligente lors de son escalade a Krabi
15 Mars
12:51 2017

PHUKET : La police d’Ao Nang, a Krabi, a indiqué avoir inspecté la façade rocheuse a Railay Beach et l’a déclaré sure pour l’escalade, là où la touriste américaine Samara Landers, 38 ans, s’était cassé une jambe en tombant de six mètres de haut le 5 Mars dernier.

Tourisme, Accidents, Police,

Mme Landers escaladait la paroi rocheuse avec trois amis lorsqu’elle est tombée, se cassant la jambe. Ses amis ont appelé les secours, à qui il a fallu des heures pour la récupérer sur les lieux de sa chute et la transporter à l’hôpital.

“Nous avons inspecté les lieux de l’incident et avons interrogé le club d’escalade local, qui nous a dit que tout était ok, qu’aucun piton dans la paroi n’était défectueux ou demandait à être remplacé” signale le capitaine Chokdee Petdaung, de la police d’Ao Nang, a The Phuket News.

“Nous savons que Mme Landers est une grimpeuse confirmée, d’après ce que nous ont dit ses amis, mais on nous a également dit que son équipement n’était pas aux normes, donc nous pouvons penser que l’accident est du sa négligence” continue le capitaine Chokdee.

Mme Landers et ses trois amis n’ont pas fait vérifier leur équipement par des instructeurs du club d’escalade local, poursuit le capitaine Chokdee.

Pankum Kittithornkul, chef (Palad) de l’organisation administrative du sous district d’Ao Nang (OrBorTor), a dit à The Phuket News que beaucoup d’incidents similaires s’étaient déjà produits dans le parc national Hat Noppharat Thara - Mu Koh Phi Phi.

La façade rocheuse de laquelle est tombée Mme Landers se trouve dans le parc, précise-t-il.

“Escalader a Ao Nang est très populaire. Plus 5,000 personne le font chaque année” indique M. Pankum

“Le rocher est sur un terrain public et tout le monde peut l’escalader gratuitement, mais ceux qui veulent faire de l’escalade a Railay doivent écouter les conseils des instructeurs du club local, ils savent les parties dangereuses et peuvent conseiller si des touristes peuvent s’y rendre ou pas” ajoute-t-il.

“Il n’y a pas dans l’OrBorTor d’Ao Nang d’officiels ayant une expérience suffisante de l’escalade, donc nous comptons sur le club d’escalade pour s’assurer de la sécurité des personnes qui souhaitent escalader” termine M. Pankum.


Article original : Yutthawat Lekmak / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos