La Police Scientifique enquête sur la possible électrocution d’un touriste dans un resort de Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

La Police Scientifique enquête sur la possible électrocution d’un touriste dans un resort de Phu La Police Scientifique enquête sur la possible électrocution d’un touriste dans un resort de Phu
15 Août
19:58 2019

PHUKET : La police attend les résultats de l’autopsie réalisée par la Police Scientifique de Bangkok pour confirmer si un touriste hollandais est bien mort par électrocution après avoir touché une clôture métallique à côté de la piscine d’un resort près de l’Aéroport International de Phuket.

 




Le corps de Herdri Henrikus Hermannes Vos, 45 ans, originaire des Pays Bas, est arrivé au quartier général de la Police Scientifique à Bangkok la nuit dernière, a indiqué le lieutenant colonel Bandasak Srilert de la Police de Sakoo.


“Nous voulons définir si M. Herdri (sic) est décédé après touché une clôture près de la piscine d’un hôtel” a t il signalé.


L’examen de la Police Scientifique est réalisé à la demande de la veuve de M. Herdri quand les médecins de l’Hôpital de Thalang ont déclaré ne pas être en mesure de confirmer la cause de la mort, a expliqué le colonel Bandasak.


Le colonel Bandasak a indiqué avoir été informé de l’incident par le personnel du Marina Express Hotel le 8 Août à 21h.


L’incident s’était produit vers 18h, a t il ajouté.


“M. Herdri était arrivé le jour même à 17h, avec sa femme de 50 ans, sa fille de 16 ans et son fils de 12 ans” a précisé le colonel Bandasak.


M. Herdri et son fils sont allés se baigner dans la piscine vers 18h, rejoints ensuite par Mme Herdri et sa fille.


“D’autres personnes se baignaient également dans la piscine, sept personnes au total.” a indiqué le colonel Bandasak.


“M. Herdri est sorti de l’eau et s'est placé à côté de la clôture. Il l’a saisi et s’est soudain mis à hurler de douleur.


“Son fils a essayé de le dégager mais a reçu une décharge électrique et a été projeté dans la piscine. M. Herdri est ensuite tombé dans la piscine à son tour” a poursuivi le colonel Bandasak.


Quand M. Herdri est tombé dans la piscine, sa tête a heurté un mur immergé séparant les sections adulte et enfant de la piscine, a t il ajouté.


“Le mur se trouve à environ 10 centimètres sous l’eau. M. Herdri a été blessé à l’arrière du crâne et saignait” dit le colonel Bandasak.


“Le personnel de l’hôtel est rapidement intervenu pour sortir la victime de l’eau et lui apporter les premier soins, et appeler une ambulance pour conduire la victime à l’Hôpital de Thalang” a t il ajouté.


M. Herdri avait perdu connaissance mais respirait toujours, dit le colonel Bandasak.


La mort de M. Herdri a été prononcée par les médecins de l’hôpital.


Les médecins ont confirmé que M. Herdri était blessé au majeur droit. La peau était presque décollée du doigt.


“Les médecins ont indiqué que la peau autour de la blessure avait pris une couleur foncée, comme si elle avait été brûlée, sans pouvoir conclure à une brûlure ni déterminer la cause de la mort” dit le colonel Bandasak.


Ainsi le colonel Bandasak a indiqué ne pas pouvoir conclure son enquête tant que la Police Scientifique n’avait pas terminé l’autopsie du corps de M. Herdri.


“Sa femme pense que son mari a été électrocuté. Elle a demandé que le corps soit examiné pour confirmer la cause de la mort” dit le colonel Bandasak.


“Aucune charges n’a encore été retenue à ce stade de l’enquête” a fait remarquer le colonel Bandasak.


“Nous devons recevoir les résultats de l’examen de la Police Scientifique avant de déterminer si des charges seront retenues” dit il.


Interrogé sur la sécurité de la clôture de la piscine de l’hôtel, le colonel Bandasak a assuré “J’ai inspecté la piscine avec les officiels du PEA (Autorité Provinciale de l’Electricité), mais nous n’avons rien trouvé permettant d’indiquer que la clôture pouvait avoir été électrisée.”


Le directeur du Marina Express Hotel, Chalermwat Charoemaung, a indiqué aujourd’hui “J’ai présenté mes condoléances à la famille après cet accident. Nous l’avons aidé du mieux que nous avons pu et l’avons fait conduire à l’hôpital aussi rapidement que possible.”


“Nous n’avons rien fait avec la clôture et la police n’a pas pu trouver quoi que ce soit qui puisse permettre de découvrir ce qui avait provoqué cet accident” a t il ajouté.


“L’assurance versera des dédommagements à la famille mais nous devons attendre les résultats de l’enquête” dit il.


“L’hôtel installera également d’autres caméras de vidéosurveillance et la sécurité de l’hôtel augmentera ses rondes pour s’assurer que la sécurité des clients et du personnel est assurée” a t il ajouté.


La familel de M. Herdri a quitté l’hôtel le lendemain 9 Août, a confirmé M. Chalermwat.



Article original : The Phuket News


Photo from - Sakoo Police

Les dernières vidéos