La police saisira permis de conduire et véhicules des automobilistes contrôlées en état d’ébriété

Actualités Phuket Thaïlande

La police saisira permis de conduire et véhicules des automobilistes contrôlées en état d’ébr
23 Décembre
12:41 2016

PHUKET : La police de Phuket saisira les permis de conduire et les véhicules des personnes contrôlées en état d’ébriété au volant, pendant la campagne ‘Sept Jours de Dangers’ au moment des fêtes de fin d’année – permis et véhicules ne seront pas restitués avant la fin de la campagne.

Tourisme, Transports, Accidents, Alcool, Police,

Ces mesures strictes ont pour but de dissuader les automobilistes de conduire après avoir consommé de l’alcool afin de réduire le nombre d’accidents de morts et de blessés dus à des accidents de la route en cette période chargée, indiquait le chef de la police de Phuket Town le colonel Kamol Osiri a The Phuket News.

Cette campagne de sept jours débutera à minuit le 29 Décembre et prendra fin à minuit le 4 Janvier, précisé le colonel Kamol.

“Des officiers seront positionnés aux checkpoints à travers l’ile afin de prévenir les embouteillages mais aussi pour fournir assistance et assurer la sécurité des autonomistes en cette période du Nouvel An.

“Des secouristes ainsi que des personnels administratifs nous aideront à fournir une sécurité maximale” dit-il.

Notre cible principale sera l’alcool au volant, signale le colonel Kamol.

“Au cours de cette campagne, nous saisirons les permis de conduire et les véhicules de toute personne contrôlée positive à l’alcotest. Permis et véhicule seront conservés au poste de police jusqu’à la fin de cette campagne de sept jours” indique-t-il.

“Nous saisirons également les véhicules de location des étrangers qui seront contrôlés positifs à l’alcool” précisé le colonel Kamol.

“Les propriétaires, ou les représentants des compagnies de location, devront venir récupérer leurs véhicules après ces sept jours de campagne. Ces derniers devront apporter le contrat de location signé par un étranger pour récupérer le véhicule” avertit-il.

Des sanctions plus sévères contre la conduite en état d’ivresse avaient été mise en place l’an dernier. Selon ces nouvelles lois, le taux d’alcool dans le sang (BAC) limite pour les chauffeurs ‘professionnels’ reste a 0, tout comme pour les conducteurs ayant moins de 24 ans, et la limite légale de BAC pour tous les autres conducteurs est de 0.05%.

Les peines encourues pour conduit en état d’ivresse sont :

• Conduite en état d’ivresse : jusqu’à un an de prison et de 5,000 à 20,000 baths d’amende, suspension du permis de conduire pendant six mois.

• Conduite en état d’ivresse entrainant des séquelles corporelles ou psychologiques a un tiers : jusqu’à un ans de prison et de 20,000 à 100,000 baths d’amende, suspension du permis de conduire pendant un an.

• Conduite en état d’ivresse entrainant des blessures graves a un tiers : de deux à six ans de prison et de 40,000 à 120,000 baths d’amende, suspension du permis de conduire pendant deux ans.

• Conduite en état d’ivresse entrainant la mort : de trois à dix ans de prison et de 60,000 à 200,000 baths d’amende, annulation du permis de conduire. La possibilité de se représenter à l’examen sera décidée par la justice.


Article original : Yutthawat Lekmak / The Phuket News

Photo from - Tanyaluk Sakoot / file

Les dernières vidéos