La police reste silencieuse sur le mobile derrière la tentative d’assassinat d’un imam de Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

La police reste silencieuse sur le mobile derrière la tentative d’assassinat d’un imam de Phuke
15 Décembre
12:07 2016

PHUKET : La police continue à ne divulguer aucune explication sur pourquoi un tueur a tenté d’assassiner un imam de Phuket en Aout, mais a promis que le dernier suspect est toujours recherché.

Crime, Police, Violence,

Weerachart Kahapana, imam de la mosquée Baan Bangpae a Pa Khlok, avait été attaqué à 19h45 le 4 Aout, deux individus sur un scooter se mettant à sa hauteur alors qu’il conduisait avaient ouvert le feu.

L’imam Weerachart a été touché à l’abdomen. Son fils de 3 ans, assis à l’arrière, n’avait pas été blessé.

“L’enquête a mis en avant deux hypothèses, un conflit personnel ou un conflit avec une organisation dans laquelle l’imam est impliqué” a signalé le chef adjoint de la police provinciale de Phuket le colonel Sermphan Sirikong a The Phuket News.

Le colonel Sermphan n’a pas souhaité révéler plus d’informations sur le mobile.

Cependant, le colonel Sermphan a précisé que trois des quatre suspects ont été arrêtés.

Deux suspects – Wisuth Yokyong, 23 ans, et Thanachai Chunthong, 24 ans – sont toujours en détention. Ils ont été arrêtés peu de temps apres l’attaque, a l’hôpital ou ils étaient soignés des blessures infligées en s’échappant.

L’interrogatoire de Wisuth et de Thanachai a conduit la police à demander deux autres mandats d’arrêt pour Lamom Ratderm et M. Nattaphat Songna.

“M. Lamom s’est rendu à la police de Phuket Town apres l’émission du mandat d’arrêt a son nom” confirme le colonel Sermphan.

“Il a depuis été libéré sous caution et continue de nier la moindre implication dans l’attaque. Nous recherchons toujours M. Nattaphat” ajoute-t-il.

“Notre enquête nous a mené à ces quatre individus. Aucun autre mandat n’est nécessaire” termine le colonel Sermphan.


Article original : The Phuket News

Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos