La police lance la chasse au "lèse-majesté"

Actualités Phuket Thaïlande

La police lance la chasse au
20 Octobre
10:33 2015

BANGKOK: Une enquête de police est en cours dans un groupe de personnes accusées d'avoir enfreint l'article 112 du Code criminel, mieux connue comme la loi de "lèse-majesté", un enquêteur en chef a dit.


Le Chef de la police adjoint Pol Lt Gen Srivara Rangsibrahmanakul, a dit l'enquête fait suite à une plainte déposée par l'armée, et des mandats pour l'arrestation des membres du groupe ont été approuvés par un tribunal.


Le Pol Lt Gen Srivara, qui a été nommé à la tête d'un comité de police de 19 membres pour enquêter sur les présumés délits de « lèse-majesté », a déclaré que les détails devraient être réalisés public demain (21 Oct) lorsque les autorités cherchent à détenir les suspects.


Il a refusé de dire combien de personnes ont été accusées ou sont à examinées.


Le comité Srivara a été nommé par le chef de la police nationale Chakthip Chaijinda vendredi (16 Oct).


Également en comité est le Bureau Central Investigation (CIB) commissaire Thitiraj Nhongharnpitak qui a été nommé chef adjoint de l'équipe comprenant des officiers de haut niveau provenant de diverses unités de police. 


Le comité est nécessaire pour boucler l'enquête dès que possible et est autorisé à prolonger l'enquête si plus de gens sont trouvés d'avoir été impliqué dans les infractions.


Le comité fera le rapport des résultats de l'enquête à la Police royale thaïlandaise.


La police a refusé de nommer les personnes qui font l'objet d'une enquête.


La commission d'enquête a été établie avant le transfert de huit officiers de police qui a été autorisé par le commissaire CIB dimanche (18 oct).


Les agents nommés dans l'ordre de transfert sont la Division de la répression du Crime (CSD) chef adjoint Pol Col Siwapong Patpongpanich; 

CSD surintendant Pol Col Pairot Rojanakachorn; 

CSD surintendant adjoint Pol Col Wasu Saengsuksai; 

CSD surintendant adjoint Pol Lt Col Thammawat Hiranyalekha; 

Pol Lt Col Jirawat Boonwattanaporn de la police des routes;

Pol Lt Col Natkrit Phromchan de la CSD; 

Pol Lt Col Pittaya Klam-em de la police des routes; 

Po et le lieutenant-colonel Suwatchai Srithongsuk de la Division de la lutte contre la traite humaine.


Cependant, le Pol Gen Chakthip a insisté hier (19 octobre) que la décision de mettre en place la commission d'enquête n'a rien à voir avec les huit transferts de policiers.


Il a refusé de discuter des détails de l'enquête du « lèse-majesté », mais a noté que toute personne impliquée dans l'affaire serait interrogée.


Il a dit qu'il est trop tôt pour dire si le dernier cas a une portée aussi large que celle de l'ancien chef du CIB Pongpat Chayaphan, dont le réseau criminel a été ramené en fin d'année dernière. 


Le Pol Lt Gen Pongpat a été inculpé de plusieurs chefs, allant de violation de la loi de lèse-majesté, exigeant des commissions occultes pour les transferts de police, demandant des pots de vin à partir de réseaux de contrebande du pétrole, l'exploitation d'un tripot, le blanchiment d'argent, l'exploitation forestière illégale et de possession illégale d'objets historiques.


Après la chute du Pol Lt Gen Pongpat de la grâce, plusieurs cadres de la police attachés à des unités sous la CIB ont été transférés.


Le CIB a déclaré que les transferts étaient destinés à aider à consolider l'image du bureau.


Il a été largement admis que les objectifs du shake-up étaient à l'époque les unités opérationnelles de base sous la supervision de la CIB.


Plusieurs officiers de haut rang ont été impliquées dans un réseau criminel du Pol Lt Gen Pongpat.


article Bangkokpost.com

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos