La police assure que la réparation du lampadaire n’aura pas d’incidence sur l’enquête

Actualités Phuket Thaïlande

La police assure que la réparation du lampadaire n’aura pas d’incidence sur l’enquête La police assure que la réparation du lampadaire n’aura pas d’incidence sur l’enquêteLa police assure que la réparation du lampadaire n’aura pas d’incidence sur l’enquêteLa police assure que la réparation du lampadaire n’aura pas d’incidence sur l’enquêteLa police assure que la réparation du lampadaire n’aura pas d’incidence sur l’enquête
17 Juillet
17:14 2019

PHUKET : Le chef de la Police de Phuket Town le colonel Sompong Thiparpakul a indiqué ne pas être inquiet de la réparation du lampadaire du terrain de basketball de Suan Luang à l’origine de l’électrocution d’un jeune homme de 18 ans samedi dernier.





Khaled “Nikki” Nour, un étudiant en première année à l’Université Prince of Songkla à Phuket, a été électrocuté au contact d’un lampadaire samedi alors qu’il jouait au basketball dans le parc, sous la responsabilité de la Municipalité de Phuket Town.


Son camarade Cherdsak “Enzo” Vaiano a lui aussi été électrocuté mais à survécu à ses blessures. 


Les officiels de la municipalité sont rapidement intervenus, dès mardi, pour réparer le lampadaire en question.


Mais aujourd’hui, le chef de la Police de Phuket Town le colonel Sompong n’était pas en mesure de confirmer si ses officiers avaient pu inspecter l’état du système électrique du lampadaire pour faire avancer leur enquête.


Il a cependant assuré “Je ne sais pas qui est arrivé sur place en premier, mais il n’y a aucune inquiétude à avoir car la Police Scientifique enquête sur place.”


“Les experts et les inspecteurs de l’Autorité Provinciale de l'Électricité de Phuket s’y sont rendus.” dit il.


Le colonel Sompong a aussi confirmé que les familles de M. Nour et M. Cherdsak avaient déposé plainte après ces incidents, sans confirmer aucune autre information de ces plaintes, notamment contre qui elles sont adressées.


Le capitaine Anuwat Raksayot, l’inspecteur en charge de l’enquête, n’a lui non plus communiqué aucun détail de cette affaire, en répétant qu’aucune charge ne serait pressée tant que l’enquête ne serait pas terminée.


Interrogé si les courts de basketball étaient sûrs, le capitaine Anuwat a simplement répondu “Ceci est de la responsabilité de la Municipalité de Phuket Town.”


Alors qu’il rendait visite à M. Cherdsak à l’Hôpital International Siriroj, le vice gouverneur Prakob Wongmaneerung a indiqué que le gouvernement provincial de Phuket avait pris des mesures.


“Le gouvernement provincial enverra un courrier à toutes les municipalités leur demandant d’inspecter les systèmes électriques des parcs publics tous les six mois” dit il.


De son côté, M. Cherdsak est en bonne santé et est sorti de l’hôpital.


Il a été interrogé par le capitaine Anuwat mais ne se souvenait de rien.


“J’espère que tous les parcs publics sont sûrs” a déclaré M. Cherdsak.


“Je suis prêt à retourner jouer au basketball à Suan Luang si la sécurité à été améliorée” a t il ajouté.


Egalement présente à l’hôpital, la maire de Phuket Town Somjai Suwansupana a présenté des excuses publiques pour cet incident.


“J’ai demandé aux autorité de déterminer la cause de cet incident et promets de renforcer les niveaux de sécurité” a t elle déclaré.


“La Municipalité de Phuket Town a recours à une compagnie privée pour contrôler les systèmes électriques.” a expliqué la maire Somjai, sans préciser qui était responsable de l’entretien de ce lampadaire.


“Par ailleurs, nous avons également pris en charge les dépenses médicales du blessé. La Municipalité de Phuket Town a aussi mis en place un comité pour faire la lumière sur cet incident” dit elle.



Article original : The Phuket News


Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos