La mère d’un touriste allemand assassiné reçoit enfin l’aide des autorités du tourisme de Thaïlande

Actualités Phuket Thaïlande

La mère d’un touriste allemand assassiné reçoit enfin l’aide des autorités du tourisme de Th La mère d’un touriste allemand assassiné reçoit enfin l’aide des autorités du tourisme de Th
20 Octobre
13:14 2016

KOH SAMUI : Plus de deux ans après son assassinat, les suspects du meurtre Volker Schwartges, un habitant de Düsseldorf, seront finalement traduits devant un tribunal, après la ‘pressions’ mise sur le gouvernement thaï suite à la réception de très nombreux courriers officiels de plaintes envoyés d’Allemagne.

M. Schwartges, 46 ans, avait été attaqué par au moins quatre jeunes habitants de Samui aux environs de 6h le 20 Aout 2014. M. Schwartges avait été tabassé, frappé avec des bouteilles et la gorge tranchée abandonné se vidant de son sang dans le parking d’un club de Chaweng.


Alors que le club a depuis été fermé par la police et l’armée, au cours des deux dernières années peu de nouvelles sur les progressions de l’enquête avaient été divulguées par les tribunaux thaïs, bien que le journal ‘Der Farang’ publiait continuellement à propos de la ‘paralysie de la police et de la justice’ à faire avancer l’enquête et a traduire les coupables en justice.

Bien que l’Ambassade Royale Thaïe de Berlin répondait aux demandes formulées il y a deux ans, selon le ‘Düsseldorfer Express’, et que l’affaire avaient bien été transmises au bureau du procureur de Koh Samui en Novembre 2014, cette affaire n’est jamais allée jusqu’à la cour. Les auteurs de ce crime, dont le principal suspect, un jeune thaï de 17 ans, n’ont même pas passé une seule nuit derrière les barreaux.

En détresse et frustrée, la mère de M. Schwartges, Gisela, 71 ans, a écrit des lettres en allemand, en thaï et en anglais, et les a envoyées aux plus hautes autorités et aux ministères en Thaïlande et en Allemagne. Le 13 Octobre de cette année, Mme Schwartges a reçu une réponse du ministre du tourisme de Thaïlande, lui indiquant que le procès des assassins de son fils débutera le 11 Novembre, à la cour provinciale de Koh Samui. 

Le bureau du procureur de Koh Samui n’a confirmé que le numéro de référence, précisant qu’il ne souhaite faire aucun commentaire sur le contenu de cette affaire, ni sur les raisons de cette évolution. Un clerc indique que ce délai serait probablement dû à “l’autorité qui a écrit cette lettre à la mère”

Des experts du système judiciaire thaï disent que l’ouverture d’un procès plus de deux ans après les faits était ‘très inhabituel’.

Un courrier du Centre d’Assistance des Touristes du ministère du tourisme thaï adresse à Mme Schwartges stipule que l’affaire de la mort de son fils a déjà été jugée et que les accusés ont déjà été punis, le 15 Juin à la cour provinciale de Koh Samui. Etant donné que la victime de ce meurtre était un citoyen allemand, l’ambassade d’Allemagne à Bangkok ou le Bureau allemand des étrangers auraient dû être informés des résultats de ce procès. Ni l’un ni l’autre n’ont reçu une telle information.

Mme Schwartges et ses amis à Düsseldorf disent attendre avec impatience le 11 Novembre, et la comparution devant le tribunal des suspects de l’assassinat de son fils, qui ont été aperçus en liberté a de nombreuses reprises après le meurtre du 20 Aout. Il se dit qu’ils se rendaient souvent dans le club près duquel M. Schwartges a été assassiné.


Article original : Sam Gruber / Phuket Gazette

Photo from - Gazette file

Les dernières vidéos