La marine saisi des bateaux de pêche IUU illégaux

Actualités Phuket Thaïlande

La marine saisi des bateaux de pêche IUU illégaux La marine saisi des bateaux de pêche IUU illégauxLa marine saisi des bateaux de pêche IUU illégauxLa marine saisi des bateaux de pêche IUU illégauxLa marine saisi des bateaux de pêche IUU illégaux
29 Novembre
13:33 2016

PHUKET : La marine royale thaïe a saisi sept bateaux de pêche au thon suspectés d’être illégaux, non recensés et non enregistrés (IUU) et a inculpé trois agents pour présentations de faux documents d’identification indiquant que ces bateaux étaient enregistrés en Bolivie.

Deux bateaux sur neuf ont déjà quitté Phuket.

A l’origine, neuf bateaux ont été saisis a Sri Thai Pier a Rassada mardi dernier, a annoncé hier le vice-amiral Surapol Kuptaphan.

Le vice-amiral Surapol dirige le Centre de Coordination Maritime de la troisième flotte de la marine royale thaïe.

Les officiers de la marine ont découvert que les bateaux étaient a Sri Thai Pier a Rassada depuis le 16 Novembre, leurs capitaines devant rester au port jusqu’à ce que les documents fournis soient identifiés.

Les neufs bateaux sont Yuyuna No 1Yutuna No 3Abubant 1Abubant 3Abubant 6Abubant 9Abubant 12Shun Lai et Sheng Ji Qun 3.

“Les bateaux devaient initialement stationner au port de Phuket pour y être réparés, les premières vérifications ont montré que les capitaines et les équipages disposaient des documents adéquats” indique le vice-amiral Surapol.

“Tous les membres d’équipage étaient philippins et indonésiens et les capitaines de Taiwan, mais les bateaux étaient enregistrés en Bolivie” ajoute-t-il.

Cependant, les vérifications auprès des autorités boliviennes ont révélé qu’aucun de ces bateaux n’était enregistré dans ce pays.

Par la suite, les officiers en charge de l’enquête ont appris que deux des neuf bateaux, le Yuyuna 1 et le Sheng Ji Qun 3, avaient quitté le port.

“Le bureau maritime de Phuket poursuit trois compagnies – Xiang Hao Co Ltd, Yihong Co Ltd et Suanying Co Ltd – pour présentation de faux documents a des officiels” continue le vice-amiral Surapol.

Les responsables du Shun Lai et du the Abubant 9 ont également écopé d’une amende de 5,000 bahts pour chacun des deux bateaux qui ne se sont pas déclarés aux autorités en arrivant dans les eaux territoriales de Phuket.

“Ils ne peuvent pas quitter le port tant que les documents n’ont pas été vérifiés par les officiels” dit le vice-amiral Surapol.

“Dans cette affaire, j’ai répété au propriétaire du quai qu’il devait strictement respecter les règles de l’IUU. Le propriétaire doit nous informer de tous les détails d’enregistrement, équipements de pêche et containeurs de chaque bateau a son quai” dit-il.

Les poursuites pénales ont été transmises à la police de Wichit, le port se trouvant dans sa juridiction.


Article original : The Phuket News

Photo from - Royal Thai Navy

Les dernières vidéos