La Marine Royale Thaïe réalise des exercices de défense en mer

Actualités Phuket Thaïlande

La Marine Royale Thaïe réalise des exercices de défense en mer
21 Avril
12:49 2018

PHUKET : La Marine Royale Thaïe basée au Cap Panwa, au sud de l'île, a débuté une campagne de cinq jours d’exercices de sécurité dont le but est d’appréhender des vaisseaux suspects le long des côtes de l’Andaman.


Crime, Mer, Armée, transports,



La cérémonie d’ouverture de ces exercices, qui dureront du 20 au 25 Avril, était présidée par le commandant de la troisième flotte de la Marine Royale Thaïe le vice amiral Somnuk Preampramot.

S’exprimant auprès de Khao Phuket, le vie amiral Somnuk a déclaré “La marine doit gérer de nombreuses menaces à la sécurité maritime, et il est essentiel que l’agence de Sécurité Maritime et le Centre de Coordination du Commandement de la Marine Royale Thaïe coopèrent étroitement.

“Beaucoup de ces tâches ne peuvent pas être réalisées par une seule unité” dit il.

“Toutes les agences impliquées doivent bien connaître et comprendre les procédures à suivre lorsqu’elles s’occupent de menaces à la sécurité maritime, et l’objectif de ces exercices est de fournir aux officiers concernés des informations utiles sur la manière dont ces procédures doivent être exécutées.

“Une fois ces procédures assimilées, si une situation réelle venait à se présenter, les officiers seront en mesure de travailler ensemble pour réaliser leurs objectifs” explique le vice amiral Somnuk.

“Pendant ces cinq prochain jours nous effectuerons des exercices relatifs à différentes menaces maritimes, le transport de drogue, le travail illégal ou encore comment gérer des bateaux contenant du matériel radioactif” ajoute t il

Mardi prochain, nous réaliserons à 16h un exercice consistant à faire face à des ressortissants du moyen orient tentant de faire passer des agents chimiques biologiques et nucléaires (CBRN) en Thaïlande.

“Cet exercice consistera à informer le Centre de Coordination du Commandement de la Marine Royale Thaïe que des ressortissants du moyen orient prévoient de faire passer illégalement des CBRN en Thaïlande à bord d’un paquebot baptisé “Dolphin”.

“Le navire quittera Singapour le lundi 23 Avril avec à son bord 1,250 passagers, et arrivera au port en eaux profondes de Phuket vers 10h le 25 Avril.

“Mais le 24 Avril le Centre de Coordination du Commandement de la Marine Royale Thaïe enverra des officiers inspecter le vaisseau avant qu’il soit autorisé à accéder au port en eaux profondes de Phuket” indique le vice amiral Somnuk.

“Participeront à cet exercice trois vaisseaux de la Marine Royale Thaïe, six vaisseaux de la 8ème Division de la Police Maritime, le Département Spécial d’Investigation Criminelle de Phuket, le Département des Douanes, la Division de Gestion des Ressources du Département des Ressources Maritimes et Côtières de Phuket (DMCR), le Centre de Prévention et de Lutte contre la Pêche Illégale de Krabi, trois hélicoptères de la Section Aéronavale de la Marine Royale Thaïe, une équipe de spécialistes de la Marine Royale Thaïe et une équipe opérationnelle du Département des Sciences Navales”

Le vice amiral Somnuk a également indiqué que bien que toutes ces équipes réalisent un très bon travail, des entraînements supplémentaires sont toujours nécessaires afin de s’assurer que les officiers travaillent tous dans la même direction et ont la même compréhension de la situation.

“Jusqu’à présent toutes ces unités ont fait du très bon travail, notamment en ce qui concerne la pêche IUU” a déclaré le vice amiral Somnuk.

“Nous portons une attention particulière sur le pêche IUU, mais la situation semble être toujours sous contrôle.

“Le Centre de Contrôle ‘Port In-Port Out’ (PIPO) est chargé d’inspecter les bateaux arrivant à Phuket tandis que nos navires sortent en mer pour s’assurer que toutes les informations de ces bateaux correspondent aux informations dont nous disposons via le PIPO.

“Si toutes les informations correspondent et que tous les documents sont en bonne et due forme alors tout va bien. Si ce n’est pas le cas nous appliquerons la loi contre les contrevenants” explique t il.

“A l’avenir nous ne nous concentrerons pas uniquement sur l’inspection des bateaux de pêche mais également sur les yachts privés que nous ne contrôlons pas vraiment à l’heure actuelle” dit il.

Interrogé sur ce qu’ils feraient s’ils rencontrent des migrants Rohingya tentant de fuir Myanmar, il a répondu “Comme vous le savez, la Thaïlande n’est pas une destination finale choisie par les Rohingya, c’est simplement un lieu de passage dans leur voyage.

“Si nous devions rencontrer des Rohingya tout ce que nous pourrions faire serait de les aider à atteindre leur destination. Les Rohingya sont des êtres humains et nous devons aussi nous en occuper” ajoute t il.


Texte de Pakin Intajak.



Article original : The Phuket News


Photo from - Chutharat Plerin

Les dernières vidéos