La foule assaille les suspects du viol de Trat pendant de la reconstitution

Actualités Phuket Thaïlande

La foule assaille les suspects du viol de Trat pendant de la reconstitution
01 Mars
10:38 2016

TRAT: Les cinq pêcheurs cambodgiens accusés d'avoir violé deux touristes françaises et sauvagement agressé leurs deux compagnons sur Koh Kut, ont été emmenés sur les lieux de l'attaque pour une reconstitution hier (29 février).


La police de Trat a emmené Thi, Bot Man, Yim, Pai et Jern du poste de police de Koh Kut à la route où les cinq membres de l'équipage du chalutier auraient attaqué les quatre touristes français, violant les deux femmes.


La police des frontières, les volontaires de la défense et les secouristes ont formé un cordon autour des cinq suspects car les résidents locaux étaient en colère et ont tenté de les assaillir .


Un habitant a réussi à atteindre l'un des suspects et l'a frappé avant d'être emmené au loin.


La reconstitution a montré que les cinq jeunes hommes ont agi en deux groupes, samedi soir (27 fév), l'un visant la femme française de 57 ans et l'autre à celle de 28 ans.


Les suspects ont montré à la police comment ils ont utilisé les couteaux et les bâtons pour attaquer Thomas Buiron, 30 ans et Edbri Ronain René, 29 ans, qui marchaient avec les deux femmes, a environ 1km du resort où ils séjournaient.


Après la reconstitution, les cinq suspects ont été rapidement escamotés et ramenés au poste de police. L'agent de la police touristique chargée de protéger les visiteurs à Koh Kut, le Pol Maj Kitwut Putnual, a été transféré dans un poste inactif à la Division de la police touristique de Bangkok.


Le chef de la police nationale le Pol Gen Jakthip Chaijinda, a déclaré hier que le transfert du commandant de police était nécessaire, parce qu'il avait été lent à signaler les détails de l'affaire à son supérieur.


Le cas serait pris comme une leçon pour la police, afin de remédier aux défauts dans leurs mesures actuelles, d'assurer la sécurité des touristes, a-t-il dit. Les autorités n'abaisseront pas leur surveillance car ils viennent pour la protection des visiteurs en Thaïlande.


Article bangkokpost.com



Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos