La famille d’un promoteur britannique de Phuket dit qu’il “a été assassiné”

Actualités Phuket Thaïlande

La famille d’un promoteur britannique de Phuket dit qu’il “a été assassiné”
12 Janvier
22:56 2019

PHUKET : Un avocat représentant la famille de Steven James Granville a déposé plainte auprès de la Division de Suppression des Crimes Technologiques (TCSD) à bangkok après des rapports de police indiquant des blessures reçues dans un accident de vélo en 2013.





Le TCSD est maintenant supervisé par le chef de l’Immigration le lieutenant général de police Surachate Hakparn.


La Police de Karon avait alors conclu à un accident de vélo. Mais l’avocat Vincent McOwen dit que la famille entreprenait des démarches après le décès l’an dernier de M. Granville à l’âge de 52 ans après avoir été ‘cérébralement mort’ et confiné dans un lit d’un hôpital britannique pendant quatre ans.


M. Granville avait ouvert en 2000 le Puravarna Resort, un projet à B800 millions développé sur 113 rais de terrain. Il avait été condamné à un an de prison pour fraude en 2010.


Il avait été poursuivi pour avoir incité des investisseurs à acheter des maisons du projet qui n’avaient jamais été construites. 19 acheteurs avaient déclaré avoir payé B217 millions mais la Phase 1 du projet n’avait pas avancé et la Phase 2 ne s’était jamais réalisée.


Il avait été libéré de prison après 18 mois d’emprisonnement, après l’abandon des charges retenues contre lui quant à son implication dans le projet Purnavarna à Phuket.


Vincent McOwen, agissant au nom de la famille de M. Granville, demande une enquête complète et impartiale.


“L’affaire est en cours mais nous n’avons aucune nouvelle. Nous n’avons aucun retour” a t il indiqué à Khaosod English.


L’avocat demande à la police d’enquêter sur deux ancien partenaires de M. Granville, impliqués dans un autre projet en 2012. Il suggère que les deux individus ont demandé à M. Granville de transférer 99% de ses parts du Puravarna Resort, estimées à une valeur d’environ B1 milliard, sous le prétexte que ses antécédents judiciaires pourraient nuire au projet.


D’après l’avocat ils avaient promis de rendre les parts sous six mois si le deal n’étaient pas conclu.


Le 24 Juin 2013, trois mois plus tard, après le prétendu transfert des parts, M. Granville avait été grièvement blessé dans un accident de vélo.


La famille de M. Granville suspecte un acte criminel, malgré les conclusions de la Police de Karon, et a déjà perdu B15 millions en perdant une première affaire judiciaire pour récupérer les parts de la propriété.


L’avocat déclare que la seule blessure constaté au moment de l’accident était un ‘traumatisme contondant’ à la tête de la victime. Le rapport de police indiquait qu’il n’y avait aucune autre blessure sur le corps de la victime.


La Police de Karon avait conclu à un accident de vélo.


“Ce n’était pas un accident. Il a souffert pendant quatre ans et demi” a déclaré l’avocat Vincent McOwen.



Article original : Khaosod English / The Thaiger


Photo from - Khaosod English

Les dernières vidéos