La cour condamne la touriste russe à 1000 baths d’amende pour avoir nourri les poisons, et doit maintenant faire face aux services de l’immigration

Actualités Phuket Thaïlande

La cour condamne la touriste russe à 1000 baths d’amende pour avoir nourri les poisons, et doit m
07 Mars
09:08 2017

PHUKET : Olga Smirnova, la touriste russe de 53 ans qui avait passé deux jours en prison après avoir été arrêté pour avoir nourri des poissons à Racha Yai, a été hier condamnée par la cour provinciale de Phuket à payer une amende de 1,000 baths pour son infraction.

Russe, Mer, Environnement, Crime, Police, Tourisme,

L’amende fait suite à l’incarcération de Mme Smirnova pendant deux jours au poste de police de Chalong, ne pouvant pas payer la caution de 100000 baths pour sa libération, malgré le fait que la police avait confisqué son passeport afin de prévenir sa fuite.

Mme Smirnova avait finalement été libérée le 21 Février après qu’un ami avait payé sa caution auprès de la cour provinciale de Phuket.

“Elle a été présentée à la cour hier matin et verbalisée d’une amende de 1000 baths” indique le chef de la police de Chalong le colonel Krittapas Det-intarasorn à The Phuket News.

“Nous l’enverrons ensuite devant les services de l’immigration car la police et la cour ont fait ce qu’elles avaient à faire dans cette affaire. L’immigration prendra ce cas en charge à partir de maintenant” ajoute-t-il.

Toutefois, le colonel Krittapas n’a pas pu confirmer quand Mme Smirnova sera présentée aux services de l’immigration de Phuket pour la suite de l’affaire, ni si ou non la caution a été remboursée à son ami.

Un officier du bureau principal de l’immigration de Phuket, à Phuket Town, qui a souhaité conserver l’anonymat, a précisé qu’il n’était pas au courant de la situation de Mme Smirnova.

“Je dois attendre d’être contacté par la police de Chalong. C’est la procédure habituelle dans le cas où un étranger est jugé coupable d’un crime que de passer devant les services de l’immigration” a indiqué cet officier à The Phuket News.

“Les officiers de l’immigration considèreront les éléments du dossiers. Si le problème n’est pas grave, l’immigration libèrera la personne concernée. Pour avoir nourri des poissons, je n’ai aucune idée de ce qui sera décidé” dit-il.

Vladimir Sosnov, responsables des services consulaires de la Fédération de Russie à l’ambassade en Thaïlande, a signalé que la ‘peine était minime’.

“Nous considérons la décision du tribunal dans cette affaire satisfaisante. Maintenant nous travaillons à rapatrier cette touriste chez elle, car elle a manqué son vol à cause du procès” a-t-il dit.

 

Informations complémentaires Tanyaluk Sakoot et Anton Makhrov.


Article original : Yutthawat Lekmak / The Phuket News

Photo from - The Phuket News/ file

Les dernières vidéos