L'homme nounou relaxé pour le viol présumé du bébé décédé

Actualités Phuket Thaïlande

L'homme nounou relaxé pour le viol présumé du bébé décédé L'homme nounou relaxé pour le viol présumé du bébé décédé
24 Septembre
11:16 2015

Les résultats de l'autopsie ont confirmé qu'il n'y avait aucun signe que le petit garçon qui est décédé en Avril avait été violée par une nounou mâle, comme cela avait été allégué. 


Somsak Yakob, 38 ans, a été accusé d'avoir violé et tué un garçon de 1 an à Phuket Town. 


Il avait appelé la mère de l'enfant et lui a dit que son fils était mort en tombant et le corps meurtri du bébé à emmené à l'hôpital de Phuket Vachira

voir l'hitoire sur http://www.phuket.fr/actualite-phuket/l-homme-presume-coupable-d-agression-sur-le-bebe-d-un-an-s-est-rendu-260


Trois jours plus tard, le suspect s'est rendu à la police et a nié les allégations de viol et d'avoir tuer le bébé. 


M. Somsak a été emmené à la Cour provinciale de Phuket le 8 avril. Ses parents le même jour, ont renfloué. 


Le corps du bébé a été conduit au siège de la police de la région 8 à Surat Thani pour une autopsie après une enquête initiale à Vachira Phuket Hôpital. 


Les résultats de l'autopsie et des tests médico-légales effectuées par le siège de la police de la région 8 ont été envoyés à l'Institut de médecine légale de l'hôpital général de la police à Bangkok, pour vérification ultérieure. *


"L'accusation de viol a été abandonnée. 


Toutefois, M. Somsak a été accusé de voies conduisant à la mort ", a confirmé le lieutenant Ronnaphum Permpoon de la police de Phuket town.


" L'affaire est désormais assurée par les tribunaux et je n'ai aucune idée de combien de temps il faudra avant qu'il y ait un verdict. "



article Phuket Gazette



* Pour mémoire article Phuket Gazette du 2 mai 2015

Un retard dans les résultats de l'autopsie a abouti à la police d'avoir à différer de traduire en justice le présumé violeur et tueur d'un bébé de 1 an qui est mort dans la ville de Phuket au mois d'avril 


la police a lancé une chasse à l'homme pour Somsak Yakob après avoir appelé la La mère de l'enfant pour lui dire que son fils était tombé et mort. 


Il a quitté le corps meurtri du bébé à l'hôpital Vachira Phuket, après la mère de l'enfant soit arrivé. 


M. Somsak s'est rendu à la police le 6 Avril, mais a nié les allégations . 


M. Somsak a été arrêté et emmené à la Cour provinciale de Phuket le 8 avril, mais a été renflouée par les parents dans la même journée, le Lt Ronnaphum Permpoon de la police municipale de Phuket a dit à la Gazette de Phuket. 


"M. Somsak doit se présenter au tribunal tous les 12 jours. Il est devra à nouveau aller à la cour le 6 mai, "a indiqué le Lt Ronnaphum. 


M. Somsak a été formellement accusé de voies de fait graves causant la mort. 


Des frais supplémentaires pour le viol présumé sont en attente jusqu'à ce que la police reçoivent les résultats de l'autopsie, le Lt Ronnaphum a expliqué. 


Le corps du bébé a été conduit au siège de la police de la région 8 à Surat Thani pour une autopsie après une enquête initiale à l'hôpital Vachira Phuket, avant d'être renvoyé à Phuket et d'être incinéré au Wat Khosit Wihan dans la ville de Phuket. 


Les résultats de l'autopsie et des expertises médico-légales effectuées par le siège de la police de la région 8 ont été envoyés à l'Institut de médecine légale de l'hôpital général de la police à Bangkok pour vérification ultérieure, a indiqué le Lt Ronnaphum. 


"Il faudra environ un mois pour que les résultats reviennent à Surat Thani de Bangkok, et avant que nous les recevons nous-mêmes ", a-t-il dit. 


"Nous pouvions voir clairement des ecchymoses sur le corps, mais nous ne pouvons pas vérifier si oui ou non le bébé a été violée jusqu'à ce que nous recevons ces résultats de test."




Photo from - phuket gazette

Les dernières vidéos