L’étudiante australienne victime d’un accident de scooter amputée

Actualités Phuket Thaïlande

L’étudiante australienne victime d’un accident de scooter amputée
12 Décembre
14:30 2017

PHUKET : Malgré les médecins de l’hopital Vachira qui assuraient le contraire, l’australienne a dû être amputée de la jambe, écrasée sous un car pendant un accident de scooter survenu a Phuket.


Tourisme, Transports, Accidents, Sante,


Stacey Liddle, étudiante a l'université de Brisbane, avait eu la jambe gauche écrasée sous un car de tourisme après un accident survenu le 26 Octobre près du Chalong Circle. Elle visitait alors Phuket pour fêter son 30eme anniversaire.


Melle Liddle roulait sur un scooter de location quand elle a heurte un car de tourisme. Elle a chuté et les roues arrières du car lui ont roule sur la jambe.


Le Dr Kritsada Chairattanaphitak, spécialiste de la main et de la microchirurgie de l'hôpital Vachira, avait indiqué a The Phuket News “Nous avons réalisé plusieurs opérations sur la jambe de Melle Liddle qui souffrait de multiples fractures.


“Nous n’envisageons pas l’amputation a moins d’une infection ou de complications – et a ce stade il n’y en avait aucune. Les nerfs répondent bien, et il n’y a aucune infection” avait il ajouté.


“Sa jambe est en convalescence, cela s’arrange” assurait le Kritsada.


Mais, alors que Melle Liddle rentrait en Australie le mois dernier, sa jambe s'était infectée, rapporte la chaîne australienne 9News.


Melle Liddle a été transportée a Sydney après avoir passé plus de trois semaines a l'hôpital Vachira, poursuit le rapport.


Il n’y avait pas d’autre choix que de pratiquer une opération d’urgence a l'hôpital Royal du Prince Alfred, le 25 Novembre, afin de retirer le membre après avoir découvert une super bactérie”, continue le rapport.


Melle Liddle est resté dans un état d’esprit admirable, signale 9News.


“L’amputation s’est bien passée et se guérit parfaitement” indiquait Melle Liddle a 9News, avant de rentrer a Brisbane demain.


“Je suis levée et je me déplace partout dans la chambre, j’ai aussi commencé a faire des exercices pour me réparer a porter une prothèse.


“Je ne regrette pas ma décision. Je ne me sentais pas très bien avant l'opération. J’avais une super bactérie” dit Melle Liddle.


“Je suis tellement contente d'être en vie aujourd’hui. Je vois beaucoup de positif de cette épreuve.


“Je veux utiliser cet incident pour aider les autres, peut être terminé mes études et devenir ‘conseillère traumatisme” ajoute t elle.


Melle Liddle intégrera un programme de réhabilitation du Royal Brisbane and Women’s Hospital. “J'espère ne pas rester trop longtemps a l'hôpital” dit elle.


“Un des médecins a Sydney m’a dit que je devrait remarcher normalement vers Juin. J’ai déjà marche jusqu'à une chaise avec un physio. Je me déplace en sautillant dans ma chambre. Je suis têtue quand je le veux.


“Je me sens bien. Je vais travailler très dur pour pouvoir obtenir une permission et rentrer chez moi pour Noel. J’ai eu un chiot juste avant de partir et on m’a dit qu’il avait beaucoup grandi”


FINANCEMENT VS ASSURANCE


Melle Liddle n’a pas pu rentrer en Australie pour se faire soigner car la compagnie d’assurance qui la couvrait ne prenait pas en charge les blessures occasionnées lors d’accidents de scooter en Thailande, une activité a “haut risque”.


Les amis et la famille sont parvenus a réunir la somme de AUS$32,000 (environ B784,297), AUS$27,499 (B675,000) récoltés via la plateforme GoFundMe.


Après cela, Melle Liddle appelle tous les voyageurs a s’assurer de bien connaître les détails de leurs contrats d’assurance.


“Je n’ai pas lu toutes les conditions générales de mon assurance, c’est de ma faute” a t elle signale.


“J’aimerai que les compagnies d’assurance ajoute pas d'annotations en ‘tout petits’ caractères afin que les gens sachent ce pourquoi ils sont assurés et ce pourquoi ils ne le sont pas. Si j’avais su que je n'étais pas assurée, je n’aurais pas pris de scooter” dit elle.


“Mais bien que l’assurance ne couvre pas cet incident, la compagnie a tout le temps continue de me contacter. Elle a organisé mon transfert vers RPA” ajoute Melle Liddle.



Article original : The Phuket News


Photo from - Stacey Liddle / Facebook

Les dernières vidéos