L’éléphant n’aimait pas les piqures

Actualités Phuket Thaïlande

L’éléphant n’aimait pas les piqures L’éléphant n’aimait pas les piquresL’éléphant n’aimait pas les piquresL’éléphant n’aimait pas les piquresL’éléphant n’aimait pas les piqures
21 Janvier
12:43 2017

PHUKET : Les officiels procédant à la campagne d’identification et de recensement de tous les éléphants gardés illégalement à Phuket ont eu une grosse frayeur hier lorsqu’un mâle de 15 ans s’est cabré puis s’est enfui tandis qu’on lui prélevait un échantillon de sang.

Animaux, Tourisme, Crime,

Une équipe de 30 officiels chargés prélever des échantillons de sang et de vérifier les puces implantées sur six éléphants du camp Phrayai Changthai situe sur Soi Yodesanae, a Chalong, était présente lors de l’incident.

“Lorsque nous nous sommes approchés de ce mâle de 15 ans, appelé ‘Kongthong’, le mahout nous a averti que l’éléphant n’allait pas apprécier” explique Thawee Sawadwech, officiel du district de Muang.

Mais les officiels ont poursuivi leur tâche et ont piqué l’animal avec une grande aiguille.

“Kongthong s’est alors cabré et s’est enfui. Son mahout n’est pas parvenu à le contrôler, mais par chance l’éléphant s’est arrêté environ 100 mètres plus loin” raconte M. Thawee.

Alors que Kongthong s’enfuyait, il a heurté un pickup appartenant a un employé du camp, mais peu de dégâts ont été occasionnés.

“Kongthong ne s’est pas blessé dans ce choc et le propriétaire du camp a payé pour les dégâts” confirme M. Thawee.

“Heureusement personne n’a été blessé ni tue” continue M. Thawee.

“Même si nous n’avons pas collecté le volume requis de sang de Kongthong, nous en avons prélevé 6cc, ce qui est suffisant pour procéder aux tests ADN” ajoute-t-il.

La campagne visant à lutter contre le trafic d’éléphants sur l’ile a débuté mercredi, les officiers des parcs nationaux, du département de conservation de la faune et de la flore (DNP) ainsi que du PPLO se donnant cinq jours pour vérifier et confirmer l’identité des 222 éléphants présents dans 23 camps à travers l’ile.

Pour commencer la campagne, les officiels avaient testé des mercredi 67 éléphants, dont les 32 pachydermes participants au spectacle du populaire Phuket FantaSea a Kamala.

“Il nous reste 115 éléphants à tester. Je suis sûr que nous terminerons dans les temps” indique Surajit Witchuwan a The Phuket News.

Les propriétaires d’éléphant ont jusqu’à jeudi prochain pour déclarer leurs pachydermes auprès du DNP, prévient Supot Praedpring, le directeur du bureau régional du DNP de Nakhon Sri Thammarat.

“Passée cette date, tout éléphant qui n’aura pas été correctement déclaré auprès du DNP sera saisi et le propriétaire sera poursuivi en justice” avertit M. Supot.

Informations complémentaires Eakkapop Thongtub


Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News

Photo from - Phuket Provincial Livestock Office

Les dernières vidéos