L’armée intervient dans un ‘live sex show’ de Patong

Actualités Phuket Thaïlande

L’armée intervient dans un ‘live sex show’ de Patong L’armée intervient dans un ‘live sex show’ de PatongL’armée intervient dans un ‘live sex show’ de PatongL’armée intervient dans un ‘live sex show’ de PatongL’armée intervient dans un ‘live sex show’ de Patong
13 Juin
08:44 2017

PHUKET : Les officiers de l’armée sont à la recherche de renseignements à propos de ‘live sex show’ sur l’ile après une opération ciblant des touristes chinois menée à Patong et suite à laquelle l’établissement a été fermé.


Patong, Sexe, Tourisme, Chinois, Crime, Police, Armée,

 



Les militaires, dirigés par le colonel Santi Sakuntanark, le commandant du 25ème régiment d’infanterie et officier le plus gradé de Phuket, ont lancé un raid au Wake Up Club à Patong.


Le club se trouve dans une petite rue derrière China Town Plaza sur Rat-U-Thit 200 Pi Rd.


Le colonel Santi a expliqué à The Phuket News qu’il avait été décidé de ne pas informer la presse au sujet de cette intervention, mais la nouvelle a fuité vendredi.


“Les medias n’ont pas été informés de cette mission. C’était une ‘mission spéciale’, mais les medias l’ont tout de même appris” signale le colonel Santi.


Participaient également à cette intervention des officiels du district de Kathu et de la police de Patong.


Dans l’établissement, les officiers ont trouvé des centaines de ce que le colonel Santi a appelé  “des touristes internationaux”.


Sur scène se trouvaient deux danseurs, Melle Wanida Chamjai et M. Monton Jaraypanya, qui ont été arrêtés.


“Il réalisaient un ‘spectacle pornographique’ sur la scène. Elle était en bikini, seins nus” précise le colonel Santi.


Le propriétaire du club, Sitthichai Changteang, a aussi été arrêté. Il a été inculpé pour accueillir un spectacle pornographique dans son établissement et pour diriger un établissement de divertissement sans licence.


Le spectacle était principalement destine à une clientèle de touristes chinois.


“L’entrée coute 2,500 baths par personne. De nombreuses représentations sont organisées chaque jour” indique le colonel Santi.


Le site internet WakeUpClub.net (cliquez ici), qui a été fermé, faisait la promotion du club en chinois. L’évènement phare était appelé le “Tianhuang Show”, “Tianhuang” signifiant “Emperor”.


Melle Wanida, M. Monton et M. Sitthichai ont été conduits au commissariat de Patong, indique le colonel Santi.


“Ils ont tous été conduits au poste de police de Patong pour y être interrogés. Ils sont maintenant entre les mains de la police de Patong. Nous apprendrons bientôt qui se trouve derrière cet établissement” dit le colonel Santi.


Cependant, le colonel Santi n’a pas répondu si la police de Patong était au courant pour ce ‘spectacle’, ni pourquoi la police de Patong n’a rien fait pour fermer le club.


Interrogé sur des prochaines interventions contre des établissements de ce type à Phuket, le colonel Santi a répondu “je ne sais pas. Nous verrons”


“J’ai reçu des informations concernant deux établissements, l’un était le Wake Up Club, l’autre est déjà fermé” dit-il.


Toutefois, le colonel Santi a demandé à ce que toute information qui pourrait mener à la fermeture d’établissements similaires à Phuket soit communiquée aux autorités.


“Nous avons toujours besoin d’informations. Cet établissement était interdit aux thaïs, c’est pourquoi il a été plus difficile d’obtenir des informations et enquêter avant de faire fermer le club” dit-il.


“Merci de m’appeler si vous avez des renseignements sur des ‘spectacles pornographiques’ à Phuket. Dès que nous avons des informations, nous nous mettons immédiatement au travail.


“Nous avons toujours besoin de renseignements afin de continuer à lutter contre ce phénomène. Merci de nous contacter au 081-6425635” demande le colonel Santi.

 


Informations complémentaires Eakkapop Thongtub



Article original : The Phuket News

Photo from - Royal Thai Army, 25th Infantry Regiment

Les dernières vidéos