L’armée cible les loueurs de voitures et scooters occupant les places de parking près des plages

Actualités Phuket Thaïlande

L’armée cible les loueurs de voitures et scooters occupant les places de parking près des plages L’armée cible les loueurs de voitures et scooters occupant les places de parking près des plagesL’armée cible les loueurs de voitures et scooters occupant les places de parking près des plagesL’armée cible les loueurs de voitures et scooters occupant les places de parking près des plages
12 Février
11:16 2017

PHUKET : L’adjoint au commandant de la principale base de l’armée royale thaïe dans le sud de la Thaïlande a tiré la sonnette d’alarme contre les loueurs de voitures et de scooters ‘squattant’ les places de parkings publics près des plages de Phuket.

Le major général Pornsak Poonsawat, adjoint au commandant de la base de la Region 4 à Nakhon Sri Thammarat, en charge du sud de la Thaïlande, a inspecté Patong Beach jeudi après-midi en compagnie de la maire de Patong Chalermluck Kebsup.

“Les loueurs de véhicules et les taxis doivent se garer ailleurs. Beaucoup de touristes visitent Patong Beach, surtout pendant la saison haute. Nous devons répondre à leurs besoins” a dit le général Pornsak.

“Les places de parking sont destinées au public, et non à l’usage des entreprises privées” a-t-il ajouté.

Le général Pornsak a suggéré de créer des emplacements pour les taxis et les véhicules de locations et de leur faire payer des frais d’utilisation.

“Pourtant, les lignes jaunes et les panneaux signalent quelles places sont destinées au public. Si quelqu’un enfreint les règles, ils doivent être pris – et le bureau provincial de Phuket en est responsable et doit mettre en place des mesures contre eux” dit-il.

Abordant le sujet des ‘eaux brunes’ de la baie de Patong, à 50 mètres au sud de Bangla Rd, alors que des touristes marchaient le long de la plage mais que personne ne se baignait, Mme Chalermluck a indiqué “Cela vient du plancton qui s’accumule à cause d’une forte concentration de nitrogène et de phosphore dans l’eau.

“Nous pensons que les niveaux élevés de phosphate proviennent d’écoulements d’eau de machines à laver qui ruissèlent jusqu’à la baie” ajoute la maire Chalermluck.

“Nous convoquerons les opérateurs de laveries pour leur dire qu’ils doivent vider l’eau dans les systèmes de drainage d’eaux usées municipaux.

“Nous envisageons aussi de faire pousser des jacinthes d’eau à Klong Pak Bang, qui absorbent le nitrogène. Cependant, nous devons d’abord établir si l’eau du secteur leurs permettra de pousser ou pas” ajoute-t-elle.

Klong Pak Bang est le seul réseau d’écoulement de Patong. Il part de la base des collines au nord de la ville, près de Wat Patong et chemine à travers Patong pour se jeter dans la baie au sud de la plage.

Bien que les jacinthes d’eau poussent naturellement dans chaque canal du pays. C’est une mauvaise herbe qui se développe tellement rapidement que d’autres municipalités en Thaïlande – et pas plus loin que Phuket Town pour rester dans le secteur de Patong – doivent régulièrement les arracher pour permettre l’écoulement de l’eau.

Pour des raisons que la maire Chalermluck doit encore éclaircir, les jacinthes d’eau ne pourront pas pousser à Klong Pak Bang.

Nattakrit Polapetch, spécialiste du bureau provincial des ressources naturelles et de l’environnement a indiqué “l’affluence de planton ne se produit pas très souvent et disparaitra d’ici une à deux semaines.

“Mais, ce planton pourrait revenir si l’eau contient  une grande concentration de matière organique, donc la meilleure solution à ce problème est de le contrer grâce à une usine de traitement de l’eau” ajoute-t-il.

– Benyada Sungyai


Article original : The Phuket News

Photo from - Sert Thongdee

Les dernières vidéos