L’armée a la poursuite d’un chauffeur de taxi qui refuse de prendre une course

Actualités Phuket Thaïlande

L’armée a la poursuite d’un chauffeur de taxi qui refuse de prendre une course
08 Décembre
12:35 2016

PHUKET : Des soldats de Phuket ont pourchassé et arrêté un chauffeur de taxi, qui a par la suite été verbalisé de 1000 baths, pour avoir refusé de conduire un passager au départ de l’aéroport, après qu’une vidéo ait été postée montrant la conversation entre une touriste et le chauffeur à propos des tarifs pratiqués par les taxis de l’ile

Tourisme, Transports, Armée, Crime,

Le chauffeur a été identifié, Peecha Chodang, 40 ans, a précisé le général Akom Pongprom, commandant du 41 cercle armé de l’armée royale thaïe, dont les quartiers généraux sont à Phuket.

La vidéo montre une conversation entre une touriste thaïe et M. Peecha à propos des prix des taxis à Phuket, en direction de Kata ou il devait déposer la passagère en début de journée.

Cependant, M. Peecha se met rapidement en colère quand cette touriste lui demande pourquoi les prix des taxis sont si chers à Phuket et pourquoi lui demander ‘environ 700 baths’ quand les autres taxis lui demandaient 1000 baths.

La femme a également demandé pourquoi le compteur tournait si vite, ce à quoi M. Preecha a répondu que le compteur se lançait à 50 baths et que le tarif incluait les taxes que doivent payer les chauffeurs a Airports of Thailand (AoT), qui gère l’aéroport international de Phuket, pour le droit de prendre des passagers au terminal.

Enervé par toutes ces questions, M. Preecha a fait demi-tour et l’a déposé à l’aéroport pour qu’elle prenne un autre taxi pour Kata.

Après la mise en ligne de la vidéo sur de nombreux médias sociaux, les commentaires critiquaient essentiellement le chauffeur, donc j’ai contacté la police touristique de Phuket et les officiers de la police de Sakoo a l’aéroport pour retrouver ce chauffeur” indique le général Akom.

M. Preecha a ensuite confirmé qu’il était bien ce chauffeur sur la vidéo, ajoute-t-il.

Les autorités l’ont verbalisé d’une amende de 1000 baths pour avoir refusé de prendre un passager, et son compteur sera vérifié pour être sur qu’il n’a pas été trafiqué” poursuit le général Akom Pongprom.

Le général Akom continue en signalant que des officiers de l’aéroport de Phuket vérifieront tous les compteurs des taxis pour être sur qu’ils calculent le prix fixé par le gouvernement.

Les officiers de la marine ont averti les chauffeurs de taxi plus tôt cette année que surfacturer ou refuser un passager se verraient punir d’une amende de 1000 baths.

Il faut dire que le tarif des taxis à Phuket, tel qu’il est fixé par le gouvernement, est le plus élevé du pays.

Une vidéo virale postée cette année par la star de l’internet thaï avait échoué à obtenir une réduction des tarifs pratiqués par les taxis et tuk-tuks à Phuket.

Les passagers qui pensent avoir été surfacturés par leur chauffeur peuvent déposer plainte en appelant la hotline transport au 1584.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - The Phuket News / file

Les dernières vidéos