L’américain était sous somnifères

Actualités Phuket Thaïlande

L’américain était sous somnifères
11 Janvier
14:49 2018

PHUKET : L’américain placé en détention après avoir déambulé nu dans l’aéroport international de Phuket et déféqué dans le hall puis tenté de jeter ses excréments sur les voyageur et le personnel, était en état d’overdose de somnifères, non pas de ‘drogue du sexe’, précise la police.


Tourisme, Santé, Drogue, Police,


L’américain Steve Cho, 27 ans, avait été placé en détention par la sécurité de l’aéroport jeudi 4 Janvier, quand son comportement ‘étrange’ avait été repéré. Au début hésitants à l’appréhender, ce sont finalement six officiers qui ont dû maîtriser Cho qui ne répondait pas aux requêtes de l’équipe de sécurité.


Aucune force excessive n’a été employée, signalait la sécurité de l’aéroport dans un communiqué publié dimanche 7 Janvier en réponse au déluge de critiques après la publication en ligne de la vidéo, rapidement devenue virale.


La sécurité de l’aéroport précise également dans son communiqué que Cho avait avoué avoir consommé de la “drogue du sexe”, et qu’il avait déféqué sur un tapis devant les toilettes près de l’enregistrement des bagages du hall des départs – et essayé de jeter ses excréments sur les passagers et le personnel.


Mais, le chef de la police de Sakoo, le colonel Jirasak Seamsak a indiqué à The Phuket News que le personnel de l’hôpital de Thalang avait analysé les pilules de Cho, qui ne sont que des somnifères.


Le personnel de l’hôpital n’a pas précisé la composition de ces médicaments, ajoute le colonel Jirasak.


“Quand le touriste était calmé, la police a trouvé des pilules dans ses poches” dit le colonel Jirasak.


“Je peux vous confirmer que ce comportement n’est pas le résultat de la consommation de la ‘drogue du sexe’. Nous avons envoyé ces pilules à l’hôpital de Thalang ou les médecins ont confirmé qu’il s’agissait seulement de somnifères, bien que puissants” explique t il.


The Phuket News a été invité à prendre contact avec Thanyathiya Leenanon, une technicienne de laboratoire de l’hôpital de Thalang, pour identifier quelles pilules ont été trouvées, mais elle n’était pas disponible.


“Néanmoins, cet homme souffrait de troubles mentaux. Nous ne l’avons pas inculpé, il a embarqué  avec ses amis un vol au départ de Phuket le 5 Janvier” confirme le colonel Jirasak.


“Aucune charge n’a été retenue, l’aéroport prendra en charge la facture de nettoyage du tapis ” ajoute t il.



Article original : The Phuket News


Photo from - Phuket Airport / CCTV

Les dernières vidéos