L’affaire du Seastead de Phuket au point mort, Chad et Nadia se marient

Actualités Phuket Thaïlande

L’affaire du Seastead de Phuket au point mort, Chad et Nadia se marient L’affaire du Seastead de Phuket au point mort, Chad et Nadia se marientL’affaire du Seastead de Phuket au point mort, Chad et Nadia se marient
24 Juin
17:56 2019

PHUKET : Une réunion tenue hier a confirmé qu’aucun progrès n’avait été fait quant à l’arrestation de l’américain et de sa compagne thaïe après l’installation d’un “Seastead” au sud de Phuket.



Mer, Construction, Crime, Armée,




L’affaire avait fait la une des journaux internationaux après l’annonce par la Marine Royale Thaïe de poursuites contre le couple – Chad Elwartowski, 46 ans, originaire du Michigan, et sa compagne thaïe Supranee “Nadia” Thepdet – selon la Section 119 du Code Criminel, qui traite des menaces à la sécurité nationale.


Les peines encourues selon la Section 119 incluent la peine de mort.


Dans les derniers rapports, en Avril, la police confirmait avoir localisé le couple sur l'île de Tarutao, à la frontière avec la Malaisie.


Le couple n’a depuis pas été aperçu.


M. Elwartowski et Melle Supranee sont recherchés pour leur implication dans la construction et l’installation d’un “seastead” à environ 42 kilomètres au sud de Phuket – ce que le couple a toujours nié. Ils ont indiqué n’avoir été que des habitants devant évaluer ce prototype de logement, déclarait M. Elwartowski.


La Marine Royale Thaïe considérait ce “seastead” comme une menace à la sécurité nationale et bien qu’installé hors de la limite des 12 miles nautiques des eaux territoriales thaïes, il se trouvait dans la Zone Économique Exclusive de la Thaïlande (EEZ) autorisée par la Convention sur les Lois de la Mer des Nations Unies (UNCLOS).


Le seastead, qui a depuis été démonté et retiré du site pour être ramené à Phuket, était le premier de 20 structures qui devaient être construites et installées dans cette zone, indiquait le chef de la Police Provinciale de Phuket le major général Wisan Panmanee.


Lors d’une réunion organisée hier au Provincial Hall, le contre amiral Therdkiat Onmuang, directeur de la branche des Opérations de Sécurité Intérieures de Phuket (Isoc), a signalé n’avoir aucune nouvelles informations sur le couple.


L’Isoc, qui dispose d’un bureau provincial dans chaque province du pays, sert de bras politique à l’armée thaïe.


Etaient présents à cette réunion le vice gouverneur de Phuket Supoj Rotreuang Na Nongkhai et des chefs de services gouvernementaux de Phuket compétents pour poursuivre le couple en justice.


Il s’agissait de la sixième rencontre de ce comité pour discuter de l’affaire.


Parmi les personnes présentent se trouvaient des officiers de la Police de Wichit, du Département des Douanes, du Bureau du Cadastre de Phuket, du Département des Relations Publiques de Public, de NBTC, du Bureau du Ministère de l’Industrie à Phuket, du Bureau Provincial de la Sécurité Intérieure de Phuket, du Bureau des Pêches de Phuket, ainsi que des représentants du Département des Travaux Publics et de l’Urbanisme, du Bureau Maritime Régional, du Bureau de l’Environnement de la Région 15, du Bureau du Ministère des Ressources Naturelles et de l’Environnement à Phuket (MNRE) du Bureau Provincial de Phuket et du Département de Prévention et de Lutte contre les Catastrophes (DDPM-Phuket).


La réunion était dirigée par Wanchat Choonhathanorm, procureur du Bureau du Procureur Public de Phuket.


M. Wanchat a rappelé “Merci de vous coordonner afin de poursuivre les coupables d’infractions et les personnes qui ont soutenu ces gens”.


Il a demandé au Bureau de l’Immigration de Phuket d’appliquer les lois de l’immigration et a rappelé au Bureau Maritime de Phuket de faire appliquer les lois relatives aux construction en mer.


Le Bureau du Ministère de l’Industrie à Phuket a été prié de prendre des mesures contre le chantier naval qui a construit le seastead, et demandé à tous les services concernés des enquêtes financières contre l’organisation “Ocean Builder” – implantée hors de Thaïlande mais créditée de l’organisation de la construction du seastead installé au sud de Phuket.


Le Bureau des Douanes de Phuket a reçu l’ordre de suivre toutes les infractions relatives aux lois douanières, et l’Organisation Administrative de Mai Khao (OrBorTor), responsable du secteur ou le seastead a été construit, a reçu l’ordre de suivre toutes les infractions aux lois régissant les constructions maritimes.


Lors de cette réunion également été rappelé que la Police de Wichit avait officiellement requis de M. Elwartowski et Melle Supranee de se présenter pour être poursuivis sous la Section 119.


Cependant aucun d’eux ne s’est jamais présenté au poste de police.


Mercredi 26 Juin, des membres du comité d’investigation doivent inspecter le chantier naval de Moo 7 à Mai Khao, à Thalang, ou le seastead a été construit.


Par ailleurs, d’après la page Facebook de M. Elwartowski, il a épousé Nadia le 17 Juin et continue à opérer sur le marché des crypto monnaies, moyen grâce auquel il a accumulé d’importants gains dans des investissements réalisés au cours des dernières années.


Il a également partagé une publication au sujet de Ocean Builders décrivant un nouveau projet de restaurant sous marin en Norvège.



Article original : The Phuket News


Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos