Interpol lance un mandat d’arrêt contre le suspect grec du meurtre d’une esthéticienne

Actualités Phuket Thaïlande

Interpol lance un mandat d’arrêt contre le suspect grec du meurtre d’une esthéticienne
20 Février
18:25 2019

PHUKET : La Police de Cherng Talay a demandé à Interpol un mandat d’arrêt contre le grec Dimitrios Chairopoulos, 42 ans, recherché pour le meurtre de Niramon Aewkaew.



Meurtre, Crime, Homicide, Police,




La demande a été soumise hier à la Division des Affaires Étrangères de la Police Royale Thaïe et au Bureau du Procureur Général de Bangkok, a confirmé le chef de la Police de Cherng Talay le colonel Serm Kwannimit.


“Cette demande vise à ce que la Police Royale Thaïe demande à Interpol un mandat d’arrêt pour Chairopoulos” a ajouté le colonel Serm.


Cette demande de mandat d’arrêt auprès d’Interpol fait suite à l'émission par le Tribunal Provincial de Phuket lundi d’un mandat d’arrêt à l’encontre de Chairopoulos, a poursuivi le colonel Serm.


Le mandat a été demandé quand la Police de Cherng Talay a pu confirmer que Chairopoulos avait été aperçu quitter la chambre de la guesthouse de Bang Tao ou le corps de Mme Niramon a été découvert samedi.


Mm Niramon, 43 ans, originaire de Phatthalung, a été battue à mort.


Quand le corps de Mme Niramon a été découvert par sa soeur, ses mains et ses pieds étaient encore attachés et elle était baillonnée par une étoffe noire.


La police attend toujours les résultats de l’examen post-mortem afin de déterminer su Mme Niramon a été agressée sexuellement.


Le colonel Serm a confirmé que Mme Niramon et Chairopoulos étaient encore mariés au moment de son meurtre.


“Le mariage a été enregistré auprès du Bureau de District de Thalang en 2017” dit il.


Cependant, le colonel Serm a également fait remarquer qu’un an auparavant, en 2016, Mme Niramon avait déposé plainte auprès de la Police de Cherng Talay déclarant que Chairopoulos, dans enragé de jalousie, avait menacé de la tuer si jamais elle le quittait.


Néanmoins, mme Niramon avait tout de même épousé Chairopoulos l’année suivante.


Le colonel Serm a indiqué que la police avait obtenu des enregistrements vidéo montrant le couple quitter la chambre dans l’après midi du 11 Février – la dernière fois que Mme Niramon a été aperçue vivante.


Le couple est rentré le soir même, mais Chairopoulos a été aperçu quitter la chambre seule cette même nuit, a expliqué le colonel Serm.


Chairopoulos a passé l’Immigration pour quitter le pays à l’Aéroport International de Phuket à 22h14 cette même nuit.


“Il a acheté un billet pour Dubai” dit le colonel Serm.


Selon les enregistrements de l’Immigration de Phuket, Chairopoulos a embarqué le vol Emirates EK0379 pour Dubaï au départ de Phuket à 2h.


“Nous nous efforçons de faire arrêter Chairopoulos ” dit le colonel Serm.


“Nous avons déjà demandé à l’ambassade grecque à Bangkok sa coopération pour cette arrestation. Nous leur avons déjà adressé une copie du mandat d’arrêt” a t il ajouté.


“Le personnel de l’ambassade grecque m’a déjà appelé pour confirmer les détails de l’affaire” dit le colonel Serm.


Reste à confirmer que fera l’ambassade grecque, a t il temriné.



Article original : Waranya Prompinpiras / The Phuket News


Photo from - Immigration at Phuket International Airport

Les dernières vidéos