Gros projets pour le parc national de Phang Nga

Actualités Phuket Thaïlande

Gros projets pour le parc national de Phang Nga
28 Juillet
13:54 2017

PHUKET : Le gouvernement souhaite faire du parc national de Phang Nga un modèle de “voyage au sein des communautés”, ou les locaux bénéficieront directement de leur participation dans la protection et la conservation de l’environnement marin.


Environnement, Mer, Ressources naturelles, Pollution, Transports, Tourisme,



Ce sera un tournant significatif pour une meilleure gestion des ressources maritimes par le département des parcs nationaux et de la protection de la faune de la flore, a signalé Thon Thamrongnawasawat, conseiller du projet.


Le parc national de Phang Nga est le deuxième plus visité des parcs nationaux de Thaïlande, derrière le parc national Hat Noppharat Thara-Mu Ko Phi Phi, dans la province de Krabi. Une moyenne de pres d’1.3 millions de touristes visitent le parc chaque année, 95% d’entre eux étant des étrangers; en comparaison seulement 80% des 1.7 millions de visiteurs du parc national Hat Noppharat Thara-Mu Ko Phi Phi sont des étrangers.


“Nous prévoyons une augmentation du nombre de touristes visitant le parc national de Phang Nga, qui peut avoir a la fois des aspects positifs et négatifs selon les plans de gestions des sites touristiques qui seront mis en oeuvre” dit M. Thon.


Il explique que le côté remarquable du parc national de Phang Nga vient du fait que les ‘locaux’ bénéficient directement de l’industrie du tourisme.


Nous estimons que 2,500 habitants vivant dans les sept organisations administratives situées a proximité du parc gagne de l’argent grâce au tourisme. Cela comprend 1,600 personnes des communautés de pêcheurs de Koh Panyee, qui s’occupent de restaurants et d’entreprises de pêche pour quelques 4,000 touristes qui visitent quotidiennement le parc, mais aussi 400 autres habitants qui proposent des excursions en kayak vers les grottes, et qui ainsi gagnent environ B500 par jour.


Les habitants apprécient ce modèle et espèrent une meilleure gestion qui permettra le développement d’un tourisme durable qui profitera a leur communauté. Avec ce modèle, une partie des revenus récoltés par le département sera distribuée aux organisations administratives locales, continue M. Thon.


Le projet verra le renforcement des mesures de sécurité pour les touristes, l'amélioration de la gestion des déchets et la protection et la conservation de l'écosystème marin, encourage les bonnes pratiques auprès des propriétaires afin d’accueillir les touristes et dispensera des ‘classes nature’ pour les enfants, dit il.


M. Thon, un défenseur de l’environnement marin, a indiqué avoir demandé la coopération des producteurs de ‘plastique bio’ du pays pour qu’ils offrent un million de sacs plastique bio aux entreprises de Koh Panyee et Khao Ping Kan, qui seront utilisés dans les centres commerciaux du parc national. Il y a des tas de déchets qui flottent dans les eaux de l’Andaman, et c’est un énorme challenge que le pays doit relever, car ces sacs plastique menacent la faune aquatique qui meurent en les ingérant, dit il.


Nattapol Rattanaphan, le directeur de la division des ressources maritimes et côtières, a signalé qu'éduquer la population sur la protection et la conservation de l'écosystème marin, et augmenter les revenus du département en augmentant le prix d'entrée dans les parcs nationaux, a déjà contribué a une meilleure gestion des ressources.


“Nous disposons de plus de moyens. Nous pouvons faire plus de choses qui ne nous étaient pas possible par le passé du fait d’un budget limité.


Vous verrez bientôt de nouvelles normes appliquées a la gestion des parcs nationaux” dit il.


Le plus important revenu généré par les entrées dans un parc national maritime a été enregistré en 2016 sous la responsabilité de Sarayuth Tanthien, ancien responsable du parc national Hat Noppharat Thara-Mu Ko Phi Phi, quand B561 millions avaient récoltés, par rapport aux B84.94 millions en 2015. Ce succès a vu l'émergence de nouvelles normes anti corruption dans les parcs nationaux.


L’an dernier, le département a récolté B1.98 milliards des droits d'entrée dans les parcs nationaux, avec plus de 16.68 millions de touristes, en augmentation par rapport aux chiffres de 2015, B896.8 millions pour 12.98 millions de touristes.


Article original ici.



Article original : Bangkok Post / The Phuket News


Photo from - Apinya Wipatayotin

Les dernières vidéos