Emeutes d’ados lors du transfert de caïds vers la prison provinciale

Actualités Phuket Thaïlande

Emeutes d’ados lors du transfert de caïds vers la prison provinciale Emeutes d’ados lors du transfert de caïds vers la prison provincialeEmeutes d’ados lors du transfert de caïds vers la prison provinciale
22 Juin
08:36 2017

PHUKET : Une équipe spéciale a été dépêchée hier pour réprimer une émeute au centre d’observation et de protection juvénile de Phuket Town quand plus d’une dizaine de jeunes détenus ont violemment protesté contre le transfert de quatre ‘meneurs’ vers la prison provinciale de Phuket.


Violence, Police,

 



Les officiers du centre, situé sur Sakdidet Rd, ont demandé des renforts aux environs de 16h, après avoir réalisé qu’ils ne pouvaient pas contenir les jeunes détenus, qui brisaient les vitres mettaient à sac le dortoir et un foyer du centre de détention pour mineurs.


La police de Phuket Town, menée par le commandant adjoint le lieutenant-colonel Nikorn Chuthong sont rapidement arrivés dans le centre accompagné d’officiers d’une équipe spéciale de la police provinciale de Phuket ainsi que de gardiens de la prison provinciale de Phuket.


Dans le centre, 12 jeunes hommes détenus courraient dans tous les sens en hurlant, signalait la police.


Il aura fallu trente minutes aux officiers avant de maitriser la situation, indique le colonel Nikorn.


“Aucune action brutale n’a été nécessaire” assure-t-il.


L’émeute a éclaté le transfert temporaire, vers la prison provincial de Phuket, de quatre ‘meneurs’, explique le colonel Nikorn.


“Ils voulaient que leurs meneurs reviennent. Les officiers ont transféré ces quatre meneurs vers la prison provincial de Phuket il y a quelques jours après une bagarre avec une cinquième personne” dit-il.


Il n’a pas été précisé si des jeunes gens, mineurs, pouvaient être emprisonnés, même temporairement.


Néanmoins, les détenus coupables d’émeute dans le centre ont également été conduits, temporairement, à la prison provinciale de Phuket.


Le colonel Nikorn a fait allusion à une autre raison probable à cette colère refoulée.


“Du 14 au 16 Juin, 31 garçons et 7 filles ont bénéficiés d’une sortie à Koh Lon, au sud de Phuket” dit-il.


“Ils ont demandé du tabac à des habitants, mais seuls certains d’entre eux en ont obtenu, ce qui a rendu les autres furieux” ajoute le colonel Nikorn.


“Mais nous continuons notre enquête” termine le colonel Nikorn.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos