Edwin Wiek, passionné par les animaux

Actualités Phuket Thaïlande

Edwin Wiek, passionné par les animaux
05 Octobre
14:36 2016

PHUKET : Edwin Wiek, 50 ans, est le fondateur et directeur de la Wildlife Friends Foundation of Thailand (WFFT).

WFFT est basée à Petchaburi et au Laos, mais Edwin a déjà pris part à plusieurs ‘sauvetages’ d’animaux ici à Phuket. Le dernier en date est celui de Milo, un orang-outang libéré par le zoo de Phuket et retrouvé abandonné dans une forêt.


En 2008, Edwin et la WFFT ont été impliqués dans le sauvetage de 12 orang-outangs d’un zoo de l’ile ne respectant aucune norme. Après plusieurs mois à militer, les orang-outangs ont disparu, pour finalement être retrouvés en Février 2009 dans des cages abandonnées sur l’autoroute entre Phuket et Phang Nga.

Edwin est originaire des Pays-Bas, où il était militaire. Il est arrivé en Thaïlande en 1989 pour travailler pour une entreprise d’accessoires de mode.

“Nous étions environ 200 employés et importions des accessoires de mode en Thaïlande. Deux ans plus tard, j’ai quitté ce travail et décider de créer ma société, ESA manufacturing. Les choses allaient très bien, jusqu’à ce que je sois confronté à une expérience qui allait changer ma vie en 1999” nous dit Edwin.

“En Octobre 1999, je rentrais tard en voiture d’un séminaire a Chumphon vers chez moi a Cha-Am, dans la province de Petchaburi. Je me suis endormi au volant j’ai fini dans un arbre. Je n’avais pas mis ma ceinture de sécurité. Je suis resté conscient tout le temps et me sentais saigner. J’ai laissé ma voiture sur place et suis rentré en stop jusqu’à chez moi ou une fois arrivé je me suis mis au lit. Le lendemain, mon voisin a demandé à ma femme ce qu’il m’était arrivé, il avait vu ma voiture plantée dans un arbre a 20km de Cha-Am. C’est alors qu’ils m’ont trouvé assoupi et ensanglanté dans le lit.”

Edwin raconte que cette expérience l’a poussé à réévaluer le sens de sa vie.

“Depuis ce jour, j’ai réalisé que l’on ne peut jamais savoir quand on va mourir, et que l’on devait faire ce que nous aimons dans la vie. Moi, j’aime les animaux depuis que je suis enfant. Lorsque j’avais sept ans, je rêvais de sauver les animaux en danger, mais nous savons tous que dans la vie il n’est pas toujours possible de réaliser ses rêves” poursuit Edwin.

En 2000, Edwin décida de vendre sa société et d’employer les fonds pour créer la WFFT. Il a débuté avec deux amis thaïs en s’occupant d’animaux errant relâchés par les temples. Maintenant la fondation a considérablement grandi, elle emploie plus de 124 personnes et dispose de deux ‘bureaux’, un en Thaïlande et un au Laos.

WFFT conduit plusieurs projets, le secours aux animaux, leur réhabilitation ainsi qu’une assistance vétérinaire pour les animaux sauvages de Thaïlande. Elle gère également un centre de secours, un refuge pour les animaux sauvage et un refuge pour éléphants.

“Plus j’apprends sur les humains, plus j’aime les animaux. Les animaux sont très similaires aux humains. Ils ont une vie, ils veulent être libre et vivre confortablement. Ils ont besoin d’attention lorsqu’ils sont malades, tout comme nous. Je suis convaincu que ce que nous faisons à la fondation est bon pour la société” dit-il.

“WFFT a reçu de nombreux soutiens et donations, à la fois en Thaïlande et d’institutions internationales. J’ai voyagé à travers le monde en Australie, aux USA etc., pour faire connaitre ce que nous faisons à la WFFT. Le soutien reçu est énorme jusqu’ici.

“Je continuerai à faire cela jusqu’à ce que je sois trop vieux pour continuer, peut être encore une quinzaine d’années. J’ai gagné suffisamment, et maintenant il est important de donner quelque chose en retour à la société” termine-t-il.


Article original : Kongleaphy Keam / Phuket Gazette

Photo from - WFFT

Les dernières vidéos