Deux suspects des attentats de Phuket arrêtés par la police

Actualités Phuket Thaïlande

Deux suspects des attentats de Phuket arrêtés par la police Deux suspects des attentats de Phuket arrêtés par la police
20 Octobre
19:34 2016

PHUKET : La police royale thaïe a confirmé aujourd’hui l’arrestation de deux suspects recherchés dans le cadre des attentats à la bombe du 12 Aout à Patong.

Crime, Patong, Police, Violence,

Un des suspects, Muhammad Muhi, a été présenté aux médias lors d’une conférence de presse tenue au poste de police de Phuket Town à 14h cet après-midi. Le deuxième suspect, dont l’identité n’a pas encore été dévoilée, a été formellement identifié par un témoin avant que la conférence ne débute.

Des officiers de la police royale thaïe ont tout de suite après l’annonce de la nouvelle pris l’avion depuis Bangkok en direction de Phuket ce matin et se sont rendus au poste de police de Phuket Town par hélicoptère pour rencontrer le suspect. Ils ont ensuite organisé une réunion pour informer la police locale.

Pendant cette conférence, le chef adjoint de la police royale thaïe le lieutenant général Sriwara Rangsipromkul a dit “Je peux vous confirmer que nous avons aujourd’hui arrêté deux suspects en relation avec les attentats à la bombe de Patong.

“Les deux individus viennent de l’extrême sud et ont été formellement identifiés par des témoins.”

Questionné par les médias, le lieutenant général Sriwara a confirmé l’identité d’un des deux suspects “Muhammad Muhi,”. Le lieutenant général Sriwara n‘a pas communiqué plus de détails concernant l’arrestation de Muhammad et de son complice.

Cependant, il a ajouté, “Les deux individus ont commencé par nier leur implication dans les explosions lorsqu’ils ont été interrogés par la police, mais Muhammad Muhi a admis qu’il était l’un des deux terroristes lors de son interrogatoire par les militaires.”

Lorsqu’on lui a demandé si plus de suspects allaient être arrêtés, il a dit “si nous disposons de preuves qui nous conduiront a plus de suspects alors nous demanderons les mandants nécessaires à la cour“

Le lieutenant général Sriwara a ensuite répondu à la question si les deux suspects arrêtés seraient remis à la justice “Nous avons suffisamment de preuves, des enregistrements de vidéo surveillance, des témoins”.

Le chef de la police provinciale de Phuket le major général Teerapol Thipjaroen a ensuite annoncé que les médias avaient posé assez de questions et que le lieutenant général Sriwara devait partir pour se rendre à Nakhon Sri Thammarat.  


Article original :Yutthawat Lekmak / The Phuket News

Photo from - Yatthawat Lekmak

Les dernières vidéos