Deux moines arretes pour abus sexuel d'enfants

Actualités Phuket Thaïlande

Deux moines arretes pour abus sexuel d'enfants
05 Mars
19:20 2015

Deux moines ont été arretes lors de raids distincts, à Nan et bangkok, sur des accusations d'avoir agressé sexuellement des enfants.

Un est accusé d'avoir tenté de molester sexuellement deux garçons mineurs et l'autre d'avoir abusé sexuellement et par chantage une fille de 11 ans.

Le Policier Major Manop Khakhai, inspecteur de la suppression de crime du commissariat de police de Muang, dans la province de Nan, a dirigé une équipe d'arrêter Phra Pornthep Rujirachantho, à Huay Sompoi monastère, dans le quartier Muang, à environ 9.30 jeudi.

L'arrestation a fait suite à une plainte déposée par une femme de 33 ans ,que le moine avait essayé d' abuser sexuellement, de son fils de 12 ans et son neveu de 10 ans dans ses quartiers monastiques mercredi. 

Elle a allégué que le moine, qui était arrivé au monastère il y a seulement deux semaines, avait attirait les garçons à entrer, dans le « novicehood » pour étudier les enseignements de Bouddha, pendant les vacances d'été 

Elle avait permis aux garçons de passer la nuit dans son monastère sur Makha Bucha day, mercredi, avant leur ordination. Le moine avait essayé d'agresser sexuellement, son fils et son neveu cette nuit là, elle a prétendu. Les garçons ont réussi à fuir indemnes.

Selon la police, Phra Pornthep, a admis qu'il avait tenté de molester les garçons , mais a affirmé avoir agi par amour et affection .

La police a déclaré qu'une enquête a révélé que le moine était mentalement dérangé, et qu'auparavant, il avait demandé un traitement l’hôpital de Chiang Mai. Il a été expulsé de la vie monastique ,et envoyé à l'hôpital pour un traitement mental.


A Bangkok, Phra Sujin Thammatheepo, 56 ans, du Wat Bang Pakok, dans Rat Burana district, a été arrêté lorsque la police a perquisitionné sa chambre monastique ; mercredi.

La police a dit que le moine était sur le point d'abuser sexuellement d'une fille de 11 ans, dans sa chambre. Phra Sujin, a signalé, qu'il avait été choqué, quand la police a fait irruption !

Dans sa chambre, la police a trouvé 3 paquets de marijuana, 4 épées, 3 armes à feu et un téléphone mobile pour filmer ses actes sexuels , à précisé le Lieutenant Sakda Chakcharoensap, un agent de police de Rat Burana, qui a été alerté par la famille de la jeune fille, mercredi.

La jeune fille a dit à ses parents qu'elle avait connu le moine, pendant plusieurs années, avant son entrée au monastère. Le moine lui avait souvent, acheté des collations, des vêtements et un téléphone mobile.

Le moine plus tard, attirait la jeune fille dans sa chambre monastique où il avait agressé sexuellement et filmé les actes sexuels. Il avait menacé de mettre en ligne les bandes enregistrées, si elle refusait d'avoir des relations sexuelles encore avec lui, ont rapporté les médias thaïlandais.

Le moine a été expulsé par l'abbé, avant d'être emmené au poste de police, pour complément d'enquête.

L'ancien moine a dit alors à la police, qu'il avait connu la jeune fille 5 ans, avant de rentrer dans la vie monastique, dans le temple à Samut Prakan. Après avoir déménagé, au Wat Bang Pakok l'année dernière, la jeune fille est restée en contact avec lui et il lui a rendu visite régulièrement. Il a souvent donné de l'argent pour des friandises et des vêtements.

Il a avoué à la police, d'avoir agressé sexuellement à trois reprises et donné de l'argent à chaque fois. Il a dit qu'il fume parfois la marijuana.

La police d'abord, l'a accusé de priver une fille âgée de moins de 15 ans, de soins parentaux aux fins d'abus sexuels, et avoir des drogues en sa possession.

article de BangkokPost

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos