Des tests And sur les éléphants pour lutter contre le trafic

Actualités Phuket Thaïlande

Des tests And sur les éléphants pour lutter contre le trafic Des tests And sur les éléphants pour lutter contre le traficDes tests And sur les éléphants pour lutter contre le traficDes tests And sur les éléphants pour lutter contre le traficDes tests And sur les éléphants pour lutter contre le trafic
19 Janvier
10:46 2017

PHUKET : Les officiels des parcs nationaux ainsi que du département de conservation de la faune et de la flore (DNP) ont prélevé des échantillons AND sur 67 éléphants, parmi eux ceux faisant parti du spectacle du populaire Phuket FantaSea de Kamala, afin de lutter contre le trafic d’éléphants sur l’ile.

Tourisme, Animaux, Ressources-Naturelles, Crime,

222 éléphants sont enregistrés dans 23 camps de Phuket, signale Supot Praedpring, le directeur du bureau régional du DNP de Nakhon Sri Thammarat.

“Aujourd’hui, nous avons inspecté quatre camps d’éléphants dont les 32 pachydermes tous employés par Phuket FantaSea ainsi que 20 autres dans le camp de Pang Chang Hai, 13 au camp de Kalim et 2 au camp de Tritrang” indique M. Supot.

Les tests ADN font partie d’une campagne qui a débuté hier et permettra de confirmer l’identité de tous les éléphants répertoriés sur l’ile, notamment ceux utilisés pour des attractions touristiques et des trekkings dans la jungle, explique-t-il.

Les équipes du DNP, assistées par des officiels du département administratif provincial, inspectent les certificats d’identifications et les puces électroniques implantées.

“Les officiels du centre de recherche vétérinaire des régions du sud contrôlent la santé des éléphants et les conditions dans lesquelles ils sont gardés” poursuit M. Supot.

Les ordres demandant de mener cette campagne viennent de haut, dit-il.

“Au cours des dernières années, nous avons eu des problèmes avec les certificats d’identification des éléphants et la Thaïlande était sur le point d’être exclue de la convention CITES*, donc le premier ministre Prayut Chan-o-cha est très scrupuleux sur cette question” continue M. Supot.

Les propriétaires d’éléphants ont jusqu’à jeudi prochain pour répertorier leur animal auprès du DNP, avertit-il.

“La date limite est fixée au 26 Janvier. Passée cette date, tout éléphant non répertorié correctement auprès du DNP sera saisi et son propriétaire poursuivi” indique M. Supot.

 

* CITES (Convention du marché d’échange des espèces animales et végétales en danger) consiste en un accord international entre gouvernements. Elle a pour but d’assurer que le marché international d’espèces animales et végétales en danger ne menace pas la survie des espèces.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos