Des russes arrêtés pour une ‘sextape’ dans un tuk-tuk

Actualités Phuket Thaïlande

Des russes arrêtés pour une ‘sextape’ dans un tuk-tuk Des russes arrêtés pour une ‘sextape’ dans un tuk-tukDes russes arrêtés pour une ‘sextape’ dans un tuk-tuk
10 Mai
08:46 2017

PHUKET : Deux russes ont été arrêtés pour attentat à la pudeur et verbalisés 500 baths après qu’une vidéo de leurs ébats à l’arrière d’un tuk-tuk soit devenue virale.

Sexe, Russes, Tourisme,

La vidéo de 28 secondes a été enregistrée par une caméra embarquée dans une voiture suivant le tuk-tuk. La vidéo a été postée sur la page Facebook de Sornchai Uadsree avec le message “Ne peuvent-ils pas attendre d’être à l’hôtel? Ils ne peuvent vraiment pas attendre?”

Dans la vidéo, on peut voir la femme enlace son compagnon puis s’étendre sur le dos dans le tuk-tuk, puis ‘bouger en rythme’ en s’appuyant sur ses bras.

La police de Karon avait déclaré ne pas être au courant de l’incident, également car à ce moment la page Facebook sur laquelle avait été publiée la vidéo avait été supprimée.

Toutefois, le lieutenant-colonel Naruewat Puttawiro de la police touristique de Phuket a dit à The Phuket News hier que la police avait retrouvé le tuk-tuk, et le couple.

“D’après la vidéo nous pouvons dire que le tuk-tuk roulait le long du front de mer de Karon” dit-il.

“Nous avons retrouvé le chauffeur du tuk-tuk grâce à l’immatriculation, et il nous a conduit ou résidait le couple à Phuket Town” ajoute-t-il.

“Nous les avons retrouvé. Ce sont des touristes russes” a confirmé le colonel Naruewat, sans donner l’identité du couple d’amoureux.

“Nous les avons emmené au poste de police de Karon, ou un traducteur volontaire leur a expliqué pendant près d’une heure pourquoi ils étaient interrogés.

“Les deux ont nié les faits, mais ont admis avoir enlevé leurs vêtements. Ils ont dit ne pas savoir qu’ils enfreignaient la loi” ajoute le colonel Naruewat.

Toutefois, leurs actes sont illégaux.

“Nous leurs avons expliqué que dans la culture thaïe, même juste enlever son t-shirt en public est inapproprié, donc tous les deux ont été inculpés d’attentat à la pudeur et verbalisés d’une amende de 500 baths” confirme le colonel Naruewat.

“Nous voudrions remercier les gens qui ont porté cet incident à notre attention” ajoute-t-il.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Ekkapop Thongtub

Les dernières vidéos