Des pêcheurs de Phuket protestent contre la fermeture d’un restaurant de fruit de mer de la communauté

Actualités Phuket Thaïlande

Des pêcheurs de Phuket protestent contre la fermeture d’un restaurant de fruit de mer de la commu Des pêcheurs de Phuket protestent contre la fermeture d’un restaurant de fruit de mer de la commuDes pêcheurs de Phuket protestent contre la fermeture d’un restaurant de fruit de mer de la commu
31 Mai
09:38 2017

PHUKET : Des pêcheurs et représentants des groups de pêcheurs locaux se sont rassemblés au centre de médiation pour demander de l’aide après l’ordre de fermeture du restaurant ‘Sarasin Seafood’, à Tah Chat Chai, donné par le bureau des pêcheries de Phuket.  
 


Le groupe de 30 personnes, mené par Ronnakorn Hongsa, président du ‘Fish Processing Group Baan Tah Chat Chai’, a remis un courrier au responsable du centre de médiation, Nonthasak Boonnak. 

“Nous avons reçu un courrier du bureau des pêcheries de Phuket le 26 Mai, indiquant qu’il réclamerait le bâtiment dans lequel se trouve le restaurant, qui a été construit avec un budget destiné à la transformation du poisson. Le bâtiment était destiné à être utilisé par tous les membres de la communauté, mais les officiels ont déclaré que son utilisation avait été détournée” dit M. Ronnakorn. 

“Nous sommes une centaine de membre maintenant. Nous avons investi dans cette affaire après avoir obtenu ce bâtiment. Nous l’utilisions dans un premier temps pour la transformation du poisson, mais avons cessé après avoir reçu des plaintes au sujet de l’odeur et de la saleté” ajoute-t-il. 

Le groupe a alors décidé d’ouvrir une ‘restaurant communautaire’ en 2012. 

“Nous sommes passé d’une usine de transformation du poisson à un restaurant, que nous avons appelé le Sarasin Seafood. Le restaurant marche très bien depuis. Nous achetons du poisson aux pêcheurs locaux et divisons les revenus ente tous les membres de la communauté” dit M. Ronnakorn. 

“Si les officiels reprennent le bâtiment, nous perdrons notre revenue et ne pourrons pas subvenir à nos besoins. Je suis d’accord que le bâtiment n’est pas utilisé pour son but premier, mais si il est repris, les officiels devront nous aider et nous conseiller comment gagner notre vie” ajoute-t-il. 

M. Nonthsak a accepté de recevoir le courrier, en précisant que puisque la communauté ne l’utilisait pas pour ce qu’il avait été construit, les officiers du gouvernement avaient le droit de le saisir. Cependant, il a ajouté qu’il s’entretiendrait avec les officiels concernés afin de voir ce qui peut être fait.

 

Article original : kritsada Mueanhawong / Phuket Gazette

Photo from - Kritsada Mueanhawong

Les dernières vidéos