Des officiels rasent une plantation d’hévéas dans un zone forestière protégée

Actualités Phuket Thaïlande

Des officiels rasent une plantation d’hévéas dans un zone forestière protégée Des officiels rasent une plantation d’hévéas dans un zone forestière protégéeDes officiels rasent une plantation d’hévéas dans un zone forestière protégéeDes officiels rasent une plantation d’hévéas dans un zone forestière protégée
20 Décembre
14:58 2016

PHUKET : Une opération a regroupé plus de 100 officiels de plusieurs agences gouvernementales ainsi que des militaires et du personnel de sécurité de la marine, afin de défricher des hévéas couvrant une surface de 122 rai plantes illégalement dans la foret protégée de Bang Kanoon, hier dans le district de Thalang.

Ressources-Naturelles, Agriculture, Crime, Economie, Environnement, Terrain,

L’opération a débuté à 9h, elle était dirigée par le capitaine Bowaorn Promkaewngam, chef adjoint du commandement provincial des opérations de sécurité intérieure de Phuket (Isoc).

Avec lui, plus de 100 officiers du 41eme cercle armé de l’armée royale thaïe, de la troisième flotte de la marine royale thaïe, du bureau de district de Thalang, du département royal des forets et parcs nationaux et du département de conservation de la faune et la flore (DNP).

Pendant que les officiels battaient les arbres, sur lesquels les riverains comptent pour subvenir à leurs besoins, Ampa Thongthep, 57 ans, qui réclame le droit d’occuper ce terrain, a pris contact avec les autorités et reçu en 2010 à ce sujet des courriers du ministère de l’intérieur et du bureau provincial de Phuket.

Ces deux courriers confirment que les riverains ‘ont le droit de vivre et de subvenir à leurs besoins dans ce secteur alors que des officiels avaient déterminé quoi faire avec ces plantations d’hévéas dans une zone protégée.

“Aujourd’hui les officiels appliquent les décisions politiques du gouvernement” indique le chef du département des ressources naturelles et de l’environnement de Phuket, Kasem Sukwaree.

“Nous reprenons possession du terrain pour préserver nos ressources naturelles et protéger l’habitat forestier pour les espèces sauvages. Le principal problème rencontré ici est l’empiétement de terrain”

M. Kasem a précisé que la destruction des plantations d’hévéas ne devrait pas être une surprise pour les riverains.

“Nous sommes venus aujourd’hui car les officiels du département des forets de Thalang ont porté plainte auprès de la police pour empiètement” dit-il.

“Les plaignants ont été avertis à deux reprises, et récemment nous leurs avons donné 45 jours pour abattre les hévéas et libérer la zone, mais ils ont refusé de coopérer” ajoute-t-il.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Ekkapop Thongtub

Les dernières vidéos