Des mesures de répression font fermer les bars de Bangla Road plus tôt

Actualités Phuket Thaïlande

Des mesures de répression font fermer les bars de Bangla Road plus tôt Des mesures de répression font fermer les bars de Bangla Road plus tôtDes mesures de répression font fermer les bars de Bangla Road plus tôtDes mesures de répression font fermer les bars de Bangla Road plus tôtDes mesures de répression font fermer les bars de Bangla Road plus tôt
02 Février
10:09 2017

PHUKET : De nombreux policiers et autres officiels de Phuket ont visé bars et autres établissements de nuit de Bangla Rd lundi soir, leur ordonnant de respecter la loi et de fermer à l’heure.

Légalement, tous les bars et clubs de la ‘zone de divertissement désignée’ de la destination la plus prisée de Phuket par les fêtards doivent fermer à 1h, tandis que ceux situés en dehors de cette zone doivent fermer à minuit.

La sortie des officiers dès 23h, sur ordre direct du gouverneur Chockchai Dejamornthan, regroupés aux habituels points de ralliement de la police en face des ‘police box’ en bout de plage sur Bangla Rd, après leur briefing, a porté ses fruits.

Remplissant leur mission, ils étaient accompagnés du directeur administratif provincial de Phuket Thawornwat Khongkaew, du chef de la police de Patong le colonel Chaiwat Uikum et du chef de district de Kathu Sayan Chanachaiwong, ainsi que d’autres officiels.

“Je veux que Phuket soit propre, nette, correcte et légale pour que les officiels puissent se charger de la sécurité, de la vie et des biens des touristes et de nos ‘frères et sœurs’ de Phuket afin d’améliorer la confiance en et l’image de la province de Phuket” lisait cet ordre.

Les officiers se sont répartis en cinq équipes pour couvrir la totalité de la zone, les célèbres clubs Hollywood, White Room, Illusion, Tiger nightclub, Ecstasy ainsi que le fameux ayant tous été vises et ‘demandés de coopérer’ en fermant à l’heure prévue.

Les officiers ont également averti les responsables de ces établissements de ne pas autoriser à l’intérieur les mineurs de moins de 20 ans, tout comme la drogue ou les armes.

Les officiers ont aussi prévenu ces établissements contre le trafic d’êtres humains leur sommant de ne pas organiser de ‘sex shows’.

“Tous les établissements doivent strictement respecter la loi. Ceux trouvés en infraction se verront poursuivi en justice” avertissait l’ordre du Chockchai.

Ces établissements ont également été invités à ne pas enfreindre les règles concernant la vente d’alcool, qui en vertu de l’Alcohol Act comprend la vente d’alcool via des promotions comme par exemple ‘2 pour le prix d’1 ou les happy hours.

“Chaque établissement coupable d’enfreindre la moindre de ces loi se verra sa licence révoquée” mettait en garde cet ordre.


Article original : The Phuket News

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos