Des habitants de Phuket protestent après de abus policiers lors d’arrestations dans des affaires de drogue

Actualités Phuket Thaïlande

Des habitants de Phuket protestent après de abus policiers lors d’arrestations dans des affaires Des habitants de Phuket protestent après de abus policiers lors d’arrestations dans des affaires Des habitants de Phuket protestent après de abus policiers lors d’arrestations dans des affaires
11 Juillet
11:43 2017

PHUKET : Près de 50 habitants de Baan Thasak, dans le sous district de Pa Khlok, se sont regroupés devant le bureau du district de Thalang pour protester contre des abus perpétrés par des officiels.

Crime, Drogue,


La foule réclamait la libération de deux personnes – Somsak Aungkara et son fils Autsadawut Deem Aungkara, 20 ans – mis en garde a vue pour des faits liés a la drogue.

Elle déclarait que les officiers avaient utilisé la force de maniéré disproportionnée lors de l'arrestation des suspects, plus particulièrement l'un d'entre eux, le fils, qui dit elle 'n'a pas toute sa tête'”.

La foule a exigé que les officiers impliqués soient tenus responsables.

Une des protestataires, membre de la famille des deux suspects, a déclaré “M. Autsadawut était sur son scooter lorsque des volontaires de la défense civile l'ont arrêté a un checkpoint près de Wat Thasak, et l'ont soumis a un test urinaire.

“L'échantillon est revenu positif, et les officiers l'ont escorté vers la maison de la famille pis ont affirmé avoir retrouvé un cachet de ya bah dans la maison"

"M. Somsak (le père de M. Autsadawut), qui se trouvait a la maison, a indiqué aux officiers être le propriétaire de la maison et que la méthamphétamine lui appartenait"

“Les officiers ont conduit les deux individus au bureau de district de Thalang pour enregistrer leur déposition ” précise t il.

“Nous avons vu les officiers employer la force. Les adolescents et les habitants sont très déçus. C'est pour cela qu'ils se sont rassemblés devant le bureau de district de Thalang” ajoute t il.

La police a été appelée sur place alors que les protestataires continuaient a se faire entendre.

Ils se sont dispersés après que le chef du district de Thalang Vigrom Charktee ait passé une heure a discuter avec eux.

Le bureau du district de Thalang, dans son rapport a propos de cet incident, indique que le les officiels Siriphong Leeprasit et Danai Jaikheng, qui dirigeaient des opérations de sécurités accompagnés d'une équipe de volontaires de la défense civile, avaient établi un checkpoint a Moo 4, Baan Thasak, Pa Khlok, a 17h20.

Le rapport indique que les officiels ont contrôle l'urine de M. Autsadawut et en ont conclu qu'il avait consommé de la drogue.

Ils se sont rendus a son domicile et ont trouvé un cachet de ya bah. M. Somsak, le propriétaire de la maison et perde M. Autsadawut, a avoué que la drogue lui appartenait, précise ce rapport.

Mais au lieu de remettre les suspects a la police, les officiels ont indiqué dans leur rapport “Ils veulent être soignés”

“Alors que les officiels étaient en chemin avec les suspects vers le bureau du district de Thalang, en arrivant sur la route entrant dans Baan Thasak Moo 4 a Pa Khlok, 18 personnes qui seraient des membres de la famille et des proches des suspects ont bloqué la route.

“Ils ont jeté des pierres sur les véhicules des officiers. Un des volontaires de la défense civile, Niyom Nueang-ubon, a été blessé a la tête. Il a été conduit a l’hôpital” indique le rapport.

Après les protestations, un proche, qui a souhaité garder l'anonymat, a déclaré “nous n'avons pas signalé cet incident a la police. Nous n'avons pas encore pris de décision. Nous avons simplement réalisé que les officiers allaient déclarer dans leur rapport que nous les avons empêché de faire leur devoir.

“Ils ont également signalé qu'ils dénonceraient toute personne qui répandrait cette information, fait rendu illégal par le Computer Act” ajoute t il.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News



Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos