Des étrangers secourus d’un canal

Actualités Phuket Thaïlande

Des étrangers secourus d’un canal
10 Août
16:34 2018

PHUKET : Deux étranger qui ont fait confiance à leur GPS pour les ramener vers Phuket ont été emporté dans leur véhicule par une crue qui les a fait sortir d’une route secondaire du district de Thung Yai pour les faire plonger dans un canal.


Accidents, transports, Météo,


Les deux hommes sont des instructeurs de plongée qui ont participé aux opérations de sauvetage des 12 jeunes footballeurs et de leur entraîneur bloqué dans la grotte inondée de Tham Luang à Chiang Rai.

Ils ont été piégés quand une crue soudaine a emporté leur véhicule hors de la route dans le canal de Sipun près du village de Nong Wa à Kulae, a expliqué le capitaine Sutham Jermkhwan de la police de Thung Yai. Ils sont parvenus à s’extraire du véhicule et à monter sur le toit à mesure que le niveau de l’eau montait jusqu’aux fenêtres.

Cela s’est passé plusieurs avant que leur situation ne soit remarquée et que la police soit prévenue.

Quelques 100 secouristes, soldats et riverains sont venus les aider. Ils leurs aura fallu près de deux heures pour sortir le pickup du canal.

Les deux victimes sont Seetoh Yiyu, un citoyen de Singapour de 37 ans, et un danois de 45 ans, Claus.

Le plongeur danois était membre de l’équipe de secours de la grotte de Tham Luang.

La police a indiqué que les deux hommes rentraient d’une leçon de plongée dans une grotte du district de Thung Yai vers Phuket. Ils ont utilisé leur GPS pour se guider. Ce dernier les a orienté sur une route secondaire, via une autre route inondée, quand ils ont été pris par la crue.

Les deux hommes ont remercié toutes les personnes qui sont venues les secourir, expliquant qu’ils ne connaissaient pas le chemin pour revenir à Phuket et qu’ils ont dû faire confiance au GPS. Ils ne savait pas qu’il pourrait y avoir des crues sur cette route.

Leur véhicule a été emporté dans un canal proche d’une plantation d'hévéas. Ils sont parvenus à s’extraire de la cabine du véhicule et à monter sur le toit avec leur équipement, ou ils sont restés plusieurs heures avant que des habitants les voient et appellent la police.

Article original ici.



Article original : Bangkok Post / The Phuket News


Photo from - Nujaree Raekrun

Les dernières vidéos