Des enseignants escroqués par de faux appels de banques et policiers

Actualités Phuket Thaïlande

Des enseignants escroqués par de faux appels de banques et policiers
24 Décembre
07:30 2015

Plus de 100 personnes, la plupart d'entre eux, sont des enseignants d'école, ont été escroqués pour près de 50 millions de bahts, par 10 membres d'un centre d'appel, ils ont été arrêtés par la police dans trois provinces.


Sept hommes et trois femmes sont détenus dans les raids de la police, face à des accusations de fraude, le Pol Lt Gen Boonlert Jaipradit, commissaire de la Police provinciale Région 4, a déclaré lors d'une conférence de presse à son bureau de Khon Kaen mercredi.


Poonsak Srisaknok, Chanpen La-Ngon, Wassana Tasorat, Jittakorn Seechompoo, Wanthana Oukart, Santi Santichai, Witthawat Boonsri, Anantachai La-Ngon, Kiartisak Wongsurin et Kiartisak Patsing ont été arrêtés par la police à Bangkok, Sa Kaeo et Chon Buri provinces puis repris à Khon Kaen.


La police a également saisi 20 téléphones portables et des cartes SIM, de nombreux comptes bancaires livrets et cartes de guichet automatique pour plusieurs banques,



Le Pol Lt Gen Boonlert a déclaré que les arrestations ont suivi d'une plainte par un groupe d'enseignants de la province de Nong Bua Lam Phu qu'ils avaient été escroqués par des personnes qui leur ont téléphoné faisant semblant d'être des employés de banque.


Les appelants ont affirmé que les comptes bancaires des victimes avaient été liés à des réseaux de trafic de drogue et qu'ils avaient besoin d'examiner les comptes.

Les professeurs paniqués trompés ont donné leurs numéros de comptes bancaires et les détails financiers.


Pour faire que les canulars d'appels semblent crédibles, un autre membre de gang qui prétend être un agent de police avec le grade de capitaine de police du Bureau de la Division de la répression du crime a également contacté les victimes ou de répression des stupéfiants, affirmant qu'il avait besoin d'examiner leurs détails financiers, a déclaré Pol Lt Gen Boonlert.


Beaucoup de ceux qui ont été appelés, étaient tombés dans le piège et ont transféré de l'argent sur les comptes du gang en échange de promesses les cas à leur encontre seraient abandonnées. Cinq enseignants dans Bua Lam Phu Nong ont été les dernières victimes du gang, et ils avaient chacun remis baht 30,000-70,000.


'' Les suspects ont avoué toutes les accusations. Ils ont admis qu'ils avaient escroqué plus de 100 victimes dans les provinces à travers le pays et ont reçu des transferts de fonds totalisant près de 50 millions de baht au cours des trois dernières années, a dit le Pol Lt Gen Boonlert;


Le Pol Col Pongrit Khonsirisombat, l'enquêteur en chef, a déclaré que les suspects avaient copié les méthodes de centres d'appels des gangs étrangers opérant en Thaïlande.


La police avait d'abord tracé les transferts d'argent à partir des comptes des victimes à des comptes de la bande dans Sa Kaeo, où certains des suspects ont été capturés. L'enquête prolongée a conduit à l'arrestation des autres suspects. 

Les suspects ont avoué qu'ils avaient recherché les victimes potentielles en ligne, avant de les contacter. Chaque escroc a contacté cinq victimes par jour, avec les enseignants comme leurs cibles principales.


Les 10 suspects ont été emmenés au poste de police de Nong Bua Lam Phu pour une action en justice, a déclaré le Pol Col Pongrit.


article Bangkokpost.com

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos