Des cocotiers plantés illégalement sur un terrain contesté de Naka Noi

Actualités Phuket Thaïlande

Des cocotiers plantés illégalement sur un terrain contesté de Naka Noi Des cocotiers plantés illégalement sur un terrain contesté de Naka NoiDes cocotiers plantés illégalement sur un terrain contesté de Naka NoiDes cocotiers plantés illégalement sur un terrain contesté de Naka Noi
21 Avril
09:20 2017

PHUKET: Les officiers du département royal des forêts sont intervenus hier après une plainte concernant une plantation de cocotiers sur un terrain public de Naka Noi, terrain dont les droits avaient été révoqués à son propriétaire par le département du cadastre l’an dernier.

La dispute à propose de ce terrain a débuté en Décembre 2015, lorsque le département spécial d’investigation (DSI) avait répondu à une réclamation disant que le terrain appartenait à l’acteur Puri Hiranpruk.


En Juillet dernier, le département du cadastre avait conclu l’affaire en révoquant les droits de propriété de Six Mountain Company Ltd, justifiant que leur titre de propriété NorSor3Kor portant sur les 24 rais de terres n’était pas légal.

“Toutefois, nous avons maintenant reçu une autre réclamation affirmant que des végétaux et des arbres avaient été planté sur ce même terrain. C’est pourquoi nous sommes venu vérifier le secteur” dit le chef du ‘centre 1 de préservation des forêts’ de Phuket, situé à Thalang, Panumet Dam-orn.

“Nous avons constaté que 5 rais de forêts avaient été défrichés et 123 cocotiers y avaient été plantés. Non loin de là se trouvent des ‘restes’ de constructions démolies. Une allée cimentée mène de la plage aux collines” ajoute-t-il.

Les 19 autres rais de terrain ‘contesté’ restent une forêt intacte.

“Nous ne pouvons pour l’instant prendre aucune mesure car cette zone devrait officiellement devenir un terrain public, mais le propriétaire des arbres peut faire appel auprès du tribunal administratif  concernant la décision du département” indique M. Panumet à the Phuket Gazette.

Les officiers ont simplement pris des photos de l’empiètement afin de les soumettre au directeur général du département royal des forêts, ils attendent maintenant sa décision.

 

Article original : Kritsada Mueanhawong

Photo from - Kritsada Mueanhawong

Les dernières vidéos