Des chinois blessés quand leurs éléphants déguerpissent pendant un trek dans la jungle

Actualités Phuket Thaïlande

Des chinois blessés quand leurs éléphants déguerpissent pendant un trek dans la jungle Des chinois blessés quand leurs éléphants déguerpissent pendant un trek dans la jungleDes chinois blessés quand leurs éléphants déguerpissent pendant un trek dans la jungleDes chinois blessés quand leurs éléphants déguerpissent pendant un trek dans la jungleDes chinois blessés quand leurs éléphants déguerpissent pendant un trek dans la jungle
30 Juin
09:52 2017

PHUKET : Une famille de quatre touristes chinois a été blessée lors d’un trek à dos d’éléphant, les éléphants se sont cabrés après avoir été effrayés par les aboiements d’un chien.


Tourisme, Accidents, Animaux, Chinois,

 



La famille se trouvait à dos d’éléphant lorsque l’accident s’est produit, explique M. Jack, un des deux mahouts qui dirigeaient le trek dans la jungle, sur un chemin menant vers le point du vue du Big Buddha.


Le trek, depuis le camp d’éléphants de “ATV Seaview on Tour”, était parti de Soi Yodsanae peu avant 9h30.


La famille, Hu Jun, 37 ans, sa femme ainsi que leur fils et leur fille, Hu Yuxin, 13 ans, originaire de Shanghai, se trouvait sur deux éléphants, Namchock et Jiant, explique M. Jack.


“Nous étions à environ 200 mètres de notre point de départ quand un chien, qui doit appartenir à un riverain, a soudainement aboyé bruyamment. L’éléphant de tête a paniqué et s’est mis à courir, entrainant le deuxième à agir de même” dit-il.


Les éléphants ont déguerpi sur le chemin, là où la pente devient plus raide, signale M. Jack.


“Les chemins était couvert de boue et était glissant, ce qui a fait chuter les éléphants” dit-il, précisant que les quatre chinois et les deux mahouts ont été projetés au sol.

 


M. Jack n’a été que légèrement blessé, l’autre mahout a été blessé au dos.


Les secouristes sont intervenus rapidement et ont transporté le mahout à l’hôpital Vachira à Phuket Town.


M. Hu était blessé à la cheville et avait des difficultés à respirer. Sa fille, Yuxin, sa femme et son fils avait des contusions et des égratignures. Les quatre ont été conduits à l’hôpital international de Phuket.


La police touristique enquête sur cet incident et a averti le consulat chinois.


Le propriétaire du camp d’éléphant, Prakob Kongrod, 43 ans, s’est excuse auprès de M. Hu et de sa famille et a promis que la compagnie d’assurance couvrirait les frais médicaux.


“Nous sommes extrêmement désolés de cet incident. Notre entreprise est respectable. Nous sommes légalement déclarés et assurés, et nous ferons tout notre possible pour nous assurer que cela ne se reproduise pas” dit-il.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos