Des chauffeurs de taxi inculpés pour tentative de meurtre pour avoir renversé un piéton et s’être enfuis après n’avoir pas réussi à le tuer

Actualités Phuket Thaïlande

Des chauffeurs de taxi inculpés pour tentative de meurtre pour avoir renversé un piéton et s’ê
13 Janvier
12:25 2020

PHUKET : Un père et un fils chauffeurs de taxi à l’entrée de Freedom Beach, ont été inculpés pour tentative de meurtre – et libérés sous caution – pour avoir renversé un chauffeur concurrent après avoir tenté de le tuer avec une arme à feu. Le coup ne serait pas parti.

 



 

Le lieutenant colonel Chompoonuch Anantayakul de la Police de Patong Police a confirmé que Natchaphon “Tong” Plodmanee et son père Jarat “Dae” Plodmanee avaient été inculpés pour tentative de meurtre.

 

“Jarat et Natchaphon se sont présentés au poste de police de Patong et ont été inculpés pour tentative de meurtre. Tous les deux ont nié les faits et ont été libérés sous caution” dit le lieutenant colonel Chompoonuch.

 

Les charges retenues suivent une dispute entre des chauffeurs de taxi le 5 Janvier vers 15h, dans deux différentes files de taxi près de l’entrée de la route privée qui mène à la plage.

 

L’une des files se trouve à côté de l’entrée, l’autre en bas de la route devant un bar local.

 

Prajop “Nuan” Chankaew – qui se décrit comme “témoin de la scène” et pas comme un chauffeur de l’une des deux files – a indiqué à la police que les chauffeurs des deux files s’étaient mis d’accord pour que seulement trois taxis attendent dans chacune des files.

 

Mais un “taxi noir” – une voiture particulière utilisée illégalement comme taxi – est arrivée et s’est garée à l’avant d’une des files.

 

M. Prajop est allé voir les chauffeurs qui attendaient dans la file et leurs a demandé de ne pas laisser le “taxi noir” prendre de passager.

 

Les chauffeurs ont accepté, mais plus tard ils ont aperçu le “taxi noir” déposer des passagers devant l’entrée de la plage.

 

Peu après, deux chauffeurs, Natchaphon et Jarat, sont arrivés dans un Toyota Fortuner noir.

 

Une bagarre a éclaté et un chauffeur de taxi, Suwan Chaowadee, 47 ans, s’est enfui, poursuit M. Prajop.

 

Natchaphon et Jarat ont suivi Suwan et l’ont renversé, le laissant dans un tas de terre au milieu de la route avant de s’enfuir, a expliqué M. Prajop.

 

M. Suwan a indiqué à la police que Natchaphon conduisait le Fortuner.

 

Jarat a tiré Suwan par le col de sa chemise et a crié a son fils de lui tirer dessus, dit M. Suwan.

 

M. Suwan a poussé Jarat pour s’enfuir pendant que Natchaphon a essayé de lui tirer dessus, mais le coup n’est pas parti.

 

Jarat a pris l’arme à son fils et a tenté de tirer sur M. Suwan, mais une nouvelle fois l’arme n’a pas fonctionné, dit M. Suwan.

 

M. Suwan a alors couru environ 300 metres avant de se faire renverser par le Fortuner, que conduisait Jarat.

 

Le lieutenant colonel Chompoonuch est resté bref dans sa description de l’affaire.

 

“Toutes les informations dont nous disposons proviennent des chauffeurs témoins de la scène. Le fait qu’ils se soient battus à cause de l’ordre de la file d’attente n’est qu’une supposition. Je ne peux tirer aucune conclusion pour le moment” dit elle.

 

Le lieutenant colonel Chompoonuch n’a pas révélé le montant de la caution.

 

“Nous sommes à la recherche de l’arme utilisée par Jarat et Natchaphon pour tenter de tirer sur M. Suwan” a indiqué le lieutenant colonel Chompoonuch.

 

Interrogé quel genre d’arme la police recherchait, elle a répondu “C’est un revolver, mais pas un revolver artisanal (Thai Pradit).”

 

Le lieutenant colonel Chompoonuch n’a pas confirmé si M. Suwan était le chauffeur du “taxi noir”.

 

“Le taxi noir est un autre problème que nous étudierons plus tard. Quand l’affaire de tentative de meurtre sera conclue, j’aborderai la question du taxi noir avec le chef de la Police de Patong.”

 

Le lieutenant colonel Chompoonuch a indiqué que l’état de M. Suwan s’était amélioré et qu’il était sorti de l’hôpital, sans confirmer s’il bénéficiait d’une protection policière.

 

“Je ne peux pas dévoiler ces détails. Cette affaire est en cours” a terminé le lieutenant colonel Chompoonuch said.



Article original : The Phuket News


Photo from - Supplied

Les dernières vidéos