Des avertisseurs lumineux sur les plages et une interdiction d’y accéder la nuit pour éviter les noyades

Actualités Phuket Thaïlande

Des avertisseurs lumineux sur les plages et une interdiction d’y accéder la nuit pour éviter les Des avertisseurs lumineux sur les plages et une interdiction d’y accéder la nuit pour éviter lesDes avertisseurs lumineux sur les plages et une interdiction d’y accéder la nuit pour éviter lesDes avertisseurs lumineux sur les plages et une interdiction d’y accéder la nuit pour éviter lesDes avertisseurs lumineux sur les plages et une interdiction d’y accéder la nuit pour éviter les
18 Juin
09:19 2017

PHUKET : Le gouverneur de Phuket considère interdire l’accès aux plages dès la tombée de la nuit, parmi d’autres suggestions proposées afin éviter les noyades.


Tourisme, Mort, Mer, Accidents, Chinois, Météo,

 



Le gouverneur Norraphat Plodthong a demandé une interdiction d’accès aux plages dès la nuit tombée, lors d’une réunion organisée le 15 Juin au quartier général du département de prévention des catastrophes de Phuket (DDPM-Phuket).


La réunion avait été demandée après la noyade de deux personnes et le secours de nombreux touristes sur les plages de Phuket cette semaine.


Etaient présents à cette réunion des représentants des sauveteurs de 

Phuket, du bureau de prévention et de protection de Phuket, des entreprises de tourisme et des guides ainsi que de l’association des hôteliers de Phuket et des officiers de la police royale thaïe.


“Je veux que les officiels s’occupent sérieusement de ce problème et s’occupent de noos touristes” a déclaré le gouverneur Norraphat lors de cette réunion.


“Mon objectif est de ne compter aucune noyade à Phuket” dit-il.


“Les touristes ignorant nos avertissements sont notre principal problème – principalement les russes et les chinois” explique Watcharin 

Patomwatthanapong, le responsable de l’organisation administrative provinciale de Phuket (PPAO), qui gère les projets du gouvernement relatifs aux sauveteurs sur les plages de Phuket.

“Ils aiment aller sur les plages la nuit, boire et se baigner” dit-il.


Le gouverneur Norraphat a signalé qu’afin de protéger les touristes “je pense que les officiels devraient créer une loi spéciale afin d’interdire aux touristes l’accès aux plages après 18h30”


Le gouverneur Norraphat a aussi demandé que les sauveteurs de Phuket étendent les horaires des patrouilles jusqu’à 19h30 chaque soir afin de s’assurer que personne ne se baigne la nuit.


“Cela permettrait d’observer les vagues et de demander aux gens de quitter la plage” dit-il. “Après cela, des officiers des municipalités, des policiers et des volontaires patrouilleront sur les plages pour s’assurer que l’interdiction d’accès est bien respectée”


Le gouverneur Norraphat a aussi demandé que les hôtels et resorts fassent le nécessaire afin d’informer leurs clients des dangers.


“Faites des présentations vidéo avertissant des dangers de la mer et montrez les dans les salles accueillant des touristes et dans les chambres” a-t-il demandé aux représentants de l’association des hôteliers.


Le gouverneur Norraphat a ajouté qu’un budget sera sollicité afin d’installer des avertisseurs lumineux et des caméras de vidéosurveillance le long des fronts de mer, dans le but d’avertir les personnes de conditions dangereuses.


“Cela servira à avertir les touristes qu’ils pénètrent dans une zone dangereuse” dit-il.

 

Le gouverneur Norraphat a ordonné au responsable du DDPM-Phuket, 

Chaithawat Sivaboworn, de mener une campagne visant à renforcer la sécurité sur les plages et de lui signaler le moindre problème aussi rapidement que possible.


Prathaiyuth Chuayuan, le chef des sauveteurs de Phuket, a lui demandé  au gouverneur Norraphat de considérer les difficultés auxquelles les sauveteurs sont confrontés, ainsi que leur récente demande de développement d’un service de sauveteurs professionnels doté d’équipements aux normes internationales.


“Je souhaite que le gouverneur de Phuket considère nos demandes. Je lui ai remis une liste juste avant cette réunion” a signalé M. Prathaiyuth à The Phuket News.


“Le gouverneur nous a demandé de faire des heures supplémentaires” indique-t-il, bien que depuis des années les sauveteurs de Phuket aient demandé plus de moyens afin de protéger les baigneurs et les plages.


Sur ce point les sauveteurs n’ont reçu aucun soutien. Au lieu de cela, le PPAO a réduit leur budget de 10% en Décembre dernier.


Ces coupes budgétaires avaient poussé Henry Reyes, président de l’association international des sauveteurs en mer (ISLA), à faire appel auprès du premier ministre le général Prayut Chan-ocha afin qu’il prenne des mesures pour soutenir les sauveteurs de Phuket et endiguer le nombre toujours croissant de noyades sur les plages de l’ile.


Cette demande avait été entendue par le premier ministre adjoint le général Thanasak Patimapragorn, qui avait ordonné, lors d’une visite sur l’ile en Mars, aux officiels de prendre des mesures pour soutenir le service des sauveteurs de Phuket.


Le premier ministre adjoint Thanasak avait aussi demandé aux sauveteurs de Phuket de lui “faire savoir ce dont ils avaient besoin”, demande suivie d’une requête formelle adressée par courrier en Avril.


Malgré cet ordre venu d’en haut, le gouverneur Norraphat a refusé de commenter le niveau de soutien apporté aux sauveteurs.


“Je n’ai aucun problème à soutenir les sauveteurs, mais sur ce point il faut s’adresser au PPAO, qui gère ce budget au niveau local” dit-il.


M. Watcharin est resté ferme quant aux besoins des sauveteurs, indiquant que les sauveteurs disposaient de suffisamment de ressources pour assurer leur devoir.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News

Photo from - Prawarit Musika

Les dernières vidéos